Genève

29 mai 2015 15:17; Act: 29.05.2015 16:03 Print

Des guêpes tuent un voisin, apiculteur coupable

par Marine Guillain/jef - L’homme qui avait envoyé les insectes sur le balcon d'à côté a été reconnu coupable d'homicide par négligence.

storybild

Les guêpes tuent en moyenne deux à trois fois par année en Suisse. (Photo: Keystone/Lisa Maire)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est une regrettable erreur de jugement aux conséquences dramatiques» Pour la juge, l'apiculteur est coupable. Coupable d'avoir décidé d'arracher ce nid de guêpes, en septembre, à l'heure du déjeuner, dans un immeuble habité. Coupable d'avoir rendu agressifs les insectes qui, dérangés, ont volé sur le balcon du voisin et l'ont tué (lire encadré). Coupable d'homicide par négligence.

«Il a violé les règles de prudence, a assené la juge vendredi. Il y a un lien de causalité entre sa méthode et la mort de la victime.» Selon elle, l'apiculteur a fait preuve de négligence et de légèreté. Il connaissait la dangerosité des guêpes, et aurait donc dû avertir les voisins et sécuriser les lieux. L'homme a été condamné à 90 jours-amende à 100 fr. le jour, avec sursis. Il devra aussi verser quelque 66'000 fr. à la famille de la victime, pour le tort moral, les dommages matériels et les frais de la procédure. Il a dix jours pour faire appel.

«Aujourd'hui on condamne un apiculteur pour des guêpes indomptables, demain on condamnera des gens pour n'avoir pas prévu le sens du vent! Ce jugement ouvre la porte à bien des dérives», déplore Me Yaël Hayat. L'avocate de l'apiculteur va faire appel.