Ville de Genève

13 janvier 2020 13:20; Act: 13.01.2020 13:35 Print

Des milliers de signatures contre un nouveau parking

Le référendum contre le parking souterrain Clé-de-Rive a récolté plus de 6000 signatures. Soit le double de ce qui était nécessaire.

storybild

Le projet de parking est lié à la création d'une zone piétonne autour de Rive. (Photo: archigraphie)

Sur ce sujet
Une faute?

Un peu plus de 6400 signatures ont été déposées lundi, au service genevois des votations et élections, en faveur du référendum municipal s'opposant à la construction d'un parking souterrain automobile de 500 places à Rive. Pour aboutir en Ville de Genève, un référendum doit compter 3200 paraphes valables.
«Nous avons le double de signatures requises», s'est réjoui le député d'Ensemble à gauche Pierre Vanek. Pour l'élu, une sensibilité nouvelle se fait jour au sein de la population. Ces projets de parkings dans l'hypercentre sont visiblement de plus en plus mal vus. Ils sont perçus comme des aspirateurs à voitures.

Le projet Clé-de-Rive tombe aussi au mauvais moment. Genève vient d'inaugurer le Léman Express qui constitue un investissement massif dans les transports publics, a noté Pierre Vanek. Même certains commerçants rejettent cette infrastructure. Ils sont pourtant favorables à la piétonnisation du quartier, a poursuivi le député.

En novembre dernier, le Conseil municipal de la Ville de Genève avait accepté par 41 oui contre 33 non la construction du parking Clé-de-Rive. En échange de ce garage souterrain, géré par des privés, une vaste zone piétonne doit être créée en surface. Ce compromis a été le fruit d'années de discussions.

Les partis de gauche et des associations de défense de la mobilité douce ont lancé un référendum. Selon eux, une piétonnisation du périmètre est souhaitable, mais pas au prix d'un parking supplémentaire au centre-ville qui ne servira pas aux habitants. Ces infrastructures doivent être construites en périphérie.

(ats)