France voisine

21 juillet 2014 18:17; Act: 22.07.2014 07:01 Print

Des motos banalisées traquent les chauffards

La police de Haute-Savoie a mis en service des deux-roues sans signe distinctif pour lutter contre les incivilités routières. La méthode porte déjà ses fruits mais ne fera pas d'émules côté suisse.

Une faute?

Passer inaperçu pour mieux coller les chauffards: c’est la tactique choisie par la police de Haute-Savoie. Depuis peu, des agents sans uniforme enfourchent des Yamaha banalisées et traquent les infractions dans les villes du département. En peu de temps jeudi dernier, une vingtaine de conducteurs se sont ainsi fait pincer, dont une pour avoir mangé un sandwich au volant, rapporte «Le Dauphiné Libéré». «Bientôt on va se faire amender parce qu’on se cure le nez sur la route», tonne une conductrice interrogée, qui franchit souvent la frontière.

La méthode française ne fera pas école côté suisse. «Pour la circulation routière, nous privilégions les patrouilles visibles. Nous utilisons également, dans le cadre de la lutte contre les chauffards, des radars mobiles ainsi que des patrouilles banalisées», explique Philippe Jaton, porte-parole de la police vaudoise. Même son de cloche à Genève, où la visibilité des agents participent à l'effort de prévention, selon les gendarmes.

(tpi/frb)