Genève

01 août 2019 14:31; Act: 01.08.2019 14:52 Print

Des supporters lyonnais tapent des ados anglais

A la sortie du match Lyon-Liverpool, des fans français ont croisé la route de jeunes du bord opposé. La police a dû intervenir.

Les forces de l'ordre sont intervenues rapidement pour séparer les protagonistes.
Sur ce sujet
Une faute?

La match amical opposant Lyon à Liverpool, mercredi soir au stade de la Praille, ne s'est pas terminé amicalement pour tout le monde. Après la partie qui a vu perdre les Français 1 à 3, des supporters de l'Olympique lyonnais ont croisé des admirateurs de Liverpool.

«On remontait vers le tram quand on a vu des ultras lyonnais commencer à taper des ados tenant pour Liverpool. Ils leur ont envoyé des coups de poing et de pied totalement gratuitement. La police est très vite intervenue et a dispersé tout le monde», raconte un témoin qui ne comprend pas «comment des supporters virulents ont pu être laissés libres après le match et croiser des fans de l’adversaire, c'est hallucinant», poursuit cet amateur de football.

L'homme dit s'être entretenu ensuite avec des anglophones terrorisés par leur rencontre avec les Français. Lui-même a dû mettre son père à l'abri afin qu'il ne reçoive pas un coup mal placé.

La police cantonale confirme l'altercation. «La seule de la soirée,» tient à préciser Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole. Il explique que les forces de l'ordre sont intervenues très rapidement. Pour ce qui est des flux, «les ultras ont effectivement été encadrés. Mais il est impossible, lors d'un événement qui concentre 20'000 personnes, d'éviter tout contact entre supporters adverses. Le principal, c'est de pouvoir faire cesser les violences rapidement, ce qui a été le cas», indique le chargé de communication.

A la connaissance de la police, il n'y a pas eu de blessés à la suite de ces heurts.

(mpo)