Genève

18 juin 2019 08:57; Act: 18.06.2019 09:27 Print

Des trentenaires éduqués ont fait tester leur drogue

L'association Nuit blanche? a communiqué le bilan du premier jour d'exercice de son dispositif de drug checking.

storybild

Les principaux produits testés étaient des stimulants, comme la cocaïne, l'ecstasy et les amphétamines. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Lors de son premier jour d'ouverture, le lundi 3 juin, le nouveau dispositif de drug checking genevois a accueilli six personnes, qui ont fait tester neuf substances. Il s'agit d'une affluence supérieure à ce qu'attendait Nuit blanche?, qui tablait sur neuf analyses par semaine et 500 par an. Selon l'association, citée par la «Tribune de Genève», les usagers étaient en majorité des trentenaires, bien insérés dans la société et jouissant d'un niveau d'études assez élevé. Ils ont déclaré une consommation festive et mensuelle. Les principaux produits testés étaient des stimulants, ainsi que quelques hallucinogènes. Ils n'étaient pas coupés avec des substances nocives, mais la majorité étaient surdosés.

(jef)