Vandalisme

23 février 2011 17:49; Act: 23.02.2011 17:55 Print

Des voitures de police caillassées à la chaîne

La police municipale de la Ville de Genève enregistre une série d’attaque contre ses véhicules. Les autorités ont déposé plainte.

storybild

Les voitures des APM sont la plupart du temps parquées sur la voie publique et restent donc facilement accessibles pour les vandales. (Photo: 20 Minutes)

Une faute?

«Ça arrive de plus en plus souvent, et ça commence à nous faire ch...», s’emporte un agent de la police municipale (APM). Depuis quelques temps, les véhicules des APM sont pris pour cible par des vandales. Rien que cette semaine, deux cas ont été signalés, l’un aux Eaux-Vives et l’autre près de la plaine de Plainpalais. Lors de la dernière attaque, mardi, le pare-brise et la carrosserie de la voiture ont été caillassés et les rétroviseurs brisés. Ceci alors que les APM patrouillaient à pied.

«C’est grave, martèle Pierre Maudet, conseiller administratif en charge de la sécurité. Ces affaires sont symptomatiques de deux tendances: il y a toujours plus d’actes de vandalisme et il y a de plus en plus de provocation envers les autorités.» La Ville pose systématiquement plainte et trois individus ont été interpellés dans ce cadre. La police cantonale n’enregistre, elle, pas de phénomène similaire.

(dti/tpi)