Perly-Certoux (GE)

17 janvier 2019 17:16; Act: 17.01.2019 17:22 Print

Deux malfrats tirent sur la police municipale

Mercredi soir, deux hommes ont braqué une station-service proche de la frontière, puis ont fait feu sur des agents.

storybild

Les malfrats ont braqué la station-service Tamoil située à droite de la route de Saint-Julien. (Photo: Google)

Une faute?

Autant les braquages de stations-service sont fréquents en zone frontière, autant les coups de feu visant des agents en uniforme sont rares. Mercredi soir, pourtant, les deux choses se sont produites dans la commune de Perly-Certoux (GE), qui jouxte la localité française de Saint-Julien. La police cantonale a reçu peu avant 21h30 un appel radio émanant d'agents de la police municipale de Plan-les-Ouates. Ceux-ci ont expliqué avoir voulu contrôler un scooter situé à l'angle des chemins de la Mairie et des Vignes: le passager ne portait pas de casque. A leur approche, le deux-roues a pris la fuite en direction de la France. Simultanément, le passager a sorti une arme et fait feu en direction des agents de police municipaux.

La police cantonale ne sait pas si le tir a été effectué à balles réelles ou s'il s'agissait d'un pistolet d'alarme. Il apparaît en tout cas que les deux malfrats venaient de braquer la station-service Tamoil, située au 286 route de Saint-Julien. Quelques minutes après l'appel des agents municipaux, les forces de l'ordre cantonales ont en effet été appelées par le gérant du commerce. Ce dernier a expliqué avoir été attaqué par un individu attendu à l'extérieur par un complice en scooter. Aidé par un client, il est parvenu à le mettre en fuite. Dans sa course, le bandit a abandonné une arme, qui s'est révélée être un pistolet d'alarme.

(jef)