Test

27 mars 2011 20:08; Act: 28.03.2011 10:53 Print

Dictée: frein pour l’emploi de gardes-frontière

par Didier Tischler - Deux tiers des Genevois souhaitant devenir douaniers échouent au test de français. Le Grand Conseil veut renforcer l’enseignement de la langue de Molière.

Une faute?

«Le constat est alarmant». Pour Michel Bachar, responsable de communication des gardes-frontière romands, les jeunes qui sortent de l’école obligatoire ne savent plus écrire. Difficile dans ces conditions de rédiger un rapport. «La dictée est du niveau de la 6e primaire, explique le fonctionnaire. Nous tolérons neuf fautes mais plus de deux tiers des candidats genevois en font beaucoup plus».

Véritable handicap, ces lacunes orthographiques freinent un recrutement pourtant nécessaire. «Il faut renforcer l’étude des racines des mots, estime le député socialiste et ancien prof Manuel Tornare. Retourner à l’école primaire le mercredi matin permettrait, par exemple, d’y consacrer plus de temps». Son collègue libéral Pierre Weiss veut redonner le goût de la lecture aux jeunes. «Sa pratique est essentielle, dit-il. Les méthodes d’apprentissage du français doivent être plus efficaces et plus élémentaires».

Membre de la commission de l’enseignement, l’UDC Antoine Bertschy ne voit pas d’autre solutition que d’«augmenter le nombre d’heures». Un avis que partage aussi le ministre de l’Instruction publique. «Genève compte plus de jeunes dont la langue maternelle n’est pas le français, rappelle Charles Beer. La réintroduction du mercredi matin à l’école doit permettre de consolider cette matière». Le sujet sera traité au Grand Conseil au mois d'avril.

Les commentaires les plus populaires

  • Eaulivier le 28.03.2011 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    mont avie

    je suie d'ackor avaic vout :-)

  • Fernand Raynaud le 29.03.2011 01:44 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pas un imbécile...

    Puisque je suis douanier.

  • lulu le 28.03.2011 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    relevez le niveau scolaire

    Cher Monsieur Beer, relevez le niveau scolaire sur tout les plans. Vous verrez que les résultats ne seront que bénifique pour tout le monde. D'apprendre a lire en phonétique cela n'aide pas pour le futur et encore moins pour l'écriture. Faites un test dans une école. Plus de sévérité et plus d'écoute en classe. Cela mérite réflextion qu'en pensez-vous? Vous verrez la différence.

Les derniers commentaires

  • cristy le 29.03.2011 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Enseignement representatif !

    C'est toujours la faute des élèves mais jamais celle des enseignants ! Eh oui, aujourd'hui le tableau dans une école sert uniquement d'objet décoratif. Les profs assurent leurs cours en distribuant uniquement leurs photocopies et au "super élève" de se débrouiller seul.A quand un enseignement sain, responsable et motivant ? Mais on va encore nous dire que les profs ne sont pas payés pour ça !

  • Fernand Raynaud le 29.03.2011 01:44 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pas un imbécile...

    Puisque je suis douanier.

  • Eaulivier le 28.03.2011 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    mont avie

    je suie d'ackor avaic vout :-)

  • lulu le 28.03.2011 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    relevez le niveau scolaire

    Cher Monsieur Beer, relevez le niveau scolaire sur tout les plans. Vous verrez que les résultats ne seront que bénifique pour tout le monde. D'apprendre a lire en phonétique cela n'aide pas pour le futur et encore moins pour l'écriture. Faites un test dans une école. Plus de sévérité et plus d'écoute en classe. Cela mérite réflextion qu'en pensez-vous? Vous verrez la différence.

    • Carmela le 28.03.2011 23:13 Report dénoncer ce commentaire

      bouche bée

      "les résultats ne seront que bénifique"? MDR