Genève

05 février 2020 18:03; Act: 05.02.2020 18:52 Print

E-cigarette: référendum lancé contre la nouvelle loi

Les professionnels du vapotage contestent les interdictions qui touchent l'e-cigarette suite à la révision de la loi genevoise sur les produits du tabac.

storybild

Pour les référendaires, la nouvelle loi genevoise est contre-productive. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A Genève, les professionnels de la cigarette électronique lancent un référendum contre la nouvelle loi qui restreint l'usage de produits assimilés au tabac. En cause: les interdictions de publicité et de fumer dans les lieux publics.

Deux points fondamentaux

Adoptée par le Grand Conseil genevois le 17 janvier, la loi sur la remise à titre gratuit et la vente à l'emporter de boissons alcooliques, de produits du tabac et de produits assimilés au tabac (LTGVEAT) vise à protéger les mineurs. Genève, comme Bâle-Ville, a ainsi devancé une loi fédérale encore en discussion à Berne.

Selon la Feuille d'avis officielle, la nouvelle loi genevoise est attaquée par voie référendaire. «Nous contestons deux points fondamentaux: l'interdiction totale de publicité sur le domaine public et l'interdiction de fumer dans les lieux publics», a indiqué mercredi Isabelle Pasini, présidente de l'Association romande des professionnels de la vape (ARPV), interrogée par Keystone-ATS.

Et de déplorer que la nouvelle loi mette dans le même panier cigarette électronique et cigarette traditionnelle. «C'est contre-productif. L'e-cigarette est un outil de réduction des risques liés au tabagisme, elle aide le fumeur à diminuer voire à cesser sa consommation de tabac, tout en gardant le plaisir et la gestuelle de la cigarette», explique-t-elle.

«Tester en magasin»

L'interdiction totale de publicité sur le domaine public ou visible du domaine public obligerait les commerces à bâcher leur vitrine pour que les produits ne soient pas vus de l'extérieur. Quant à l'interdiction de fumer dans les lieux publics, elle empêcherait les professionnels de conseiller correctement les clients. «Il est impératif de pouvoir tester le produit en magasin», souligne Mme Pasini.

Par ailleurs, il serait aberrant de renvoyer ces personnes dans des fumoirs. Il faudrait plutôt laisser les propriétaires de restaurants et de bars décider s'ils acceptent le vapotage à l'intérieur ou pas. Selon une étude, la vape passive n'existe pas. La vapeur reste quatre à dix secondes en suspension puis disparaît.

La LTGVEAT ayant été adoptée à l'unanimité, les référendaires n'ont pas reçu de soutien politique. Ils ont jusqu'au 4 mars pour récolter 5294 signatures valables.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Kronic le 05.02.2020 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petite bête

    J'ai jamais vu personne vapoter quand je bois mon café en tout cas pas à l'intérieur.... après dans un magasin de vap les gens qui y rentrent c'est pour acheter et tester leurs produits alors pourquoi les faire chier.... personnellement je m'en fou un peu que les gens fassent ce w'ils veulent...

  • Jean Franc le 05.02.2020 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assumez

    Je ne sais pas pourquoi la vaporisation ont la denomine cigarette il n'y a pas de tabac. Interdisons l'accol, les psychotrope qui détruisent beaucoup de citoyens et leurs entourages !!!

  • Daniel le 05.02.2020 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de bon sens...

    le plus important c'est de laisser la possibilité aux magasins de vape de faire tester le matériel et les liquides et de pouvoir être mis en avant comme un moyen clairement efficace de sevrage, car qu'on le veuille ou non c'est efficace et largement moins toxique que la cigarette (et si ce n'était pas le cas les grandes marques de cigarettes l'auraient déjà prouvé depuis belle lurette). En revanche cela ne doit clairement pas être vendu aux mineurs et le fait de vapoter dans des lieux interdit à la cigarette est discutable.

Les derniers commentaires

  • elova le 06.02.2020 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    terrasse

    et si on parlait des cigarettes sur les terrasses exterieures des restos.... par contre la c'est autorisé.... étrange

    • Roger le 06.02.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

      référendum

      Parce que les E-cigs sont interdites sur les terrasses extérieurs des restos? Bon bah ces deux produits aussi nocifs, débiles et inutile l'un que l'autre, sont donc sur un pied d'égalité, mais je suis d'accord avec vous. Il faudrait complétement interdire les deux sur l'espace publique et arrêter d'imposer vos vices aux non-fumeurs qui n'ont d'autres choix que respirer vos saloperies.

    • dydy1860 le 06.02.2020 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Roger

      D'accord alors si vous souhaitez interdir cigarette et vape interdisons l'alcool aussi !

  • Roger le 06.02.2020 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Contre

    Quand un vapoteur se trouve devant vous et qu' il marche dans la même direction, ben vous prenez des nuages de fumée sans votre avis, et le rigolo qui se dit ho mais on se trouve en suisse et on a le droit de faire se qu' on veut et ben moi suis non fumeur et j ai le droit de faire quoi . le frappé ?. donc suis contre toute fumette en domaine public.

    • Nicolas Michel le 06.02.2020 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      Toxicité

      Bonjour La fumée passive tue. Il est donc légitime de l'interdire. La vape passive n'est pas toxique dans le sens où elle ne dépasse pas les normes. Il n'est donc pas légitime de l'interdire. Le "principe de précaution" invoqué est abusif car il devrait se baser sur l'absence d'études, or elles existent.

    • Vous êtes si naïf ? le 07.02.2020 13:07 Report dénoncer ce commentaire

      @Nicolas Michel

      D'où viennent ces études je vous prie ? Ah oui, des cigarettiers et producteurs de vapoteuses ! La bonne blague ! On se croirait revenu à l'époque où ils affirmaient que toutes leurs études prouvaient que la cigarette n'était absolument pas nocive !

    • Freddo le 07.02.2020 16:14 Report dénoncer ce commentaire

      Clair

      A tous les coups la moitié des intervenants vendent des produits de vaping. Ça expliquerait la véhémence avec laquelle ils défendent le truc en pleurnichant qu'on veut l'interdire alors qu'il ne s'agit pas de ça.

    • Nicolas Michel le 11.02.2020 18:50 Report dénoncer ce commentaire

      Références scientifiques

      Voici une étude du CDC : Et la position officielle anglaise : Salutations

  • Laurence le 06.02.2020 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Bande de naïfs

    Les lobbies du tabac et des e-cigarettes vous disent : "allez-y, c'est sans danger, on le fait pour vous". Et ils pensent qu'on va les croire ?!? Après tous les mensonges qu'ils ont servi pendant des décennies comme quoi la cigarette n'était pas nocive et après toutes les m*rdes qu'ils mettent dans les cigarettes et les vaporeuses ?!?

    • Teller le 06.02.2020 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Laurence

      Vous mélangez les torchons et les serviettes...

    • Jimmy le 06.02.2020 09:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Teller

      Non, pas vraiment. Il y a dans les deux cas un intense lobbying pour présenter la chose comme indispensable et sans danger, parfois par les mêmes entreprises. Ne pas le voir tient de l'aveuglement volontaire.

    • John le 06.02.2020 10:54 Report dénoncer ce commentaire

      @Jimmy @Laurence

      Vous vous trompez, les "heat-not-burn" sont produits par Philip Morris et ce sont ces produits qui sont une reaction aux vapoteurs classiques qui sauvent la vie de plein de gens. Vous melanger bel et bien les torchons et les serviettes en comparant les vapoteurs qui ne sont fortement critiques par les lobbies et les heat-not-burn qui sont mis en avant avec des etudes scientifiques financees par PMI.

    • Nicolas Michel le 06.02.2020 14:25 Report dénoncer ce commentaire

      Les lobbies anti-tabac mentent aussi

      Bonjour Laurence Quelles marque de vape connaissez-vous ? Joyetech ? Vaporesso ? Aspire ? Non, les grandes marques de vape ne font pas de pub. Les lobby qui mentent, actuellement, ce sont les lobby anti-tabac. Ils prétendent que la vape appartient à Big Tobacco alors qu'elle est indépendante. Il disentqu'on a pas de recul alors qu'il existe des évidences scientifiques pour dire que la vape est 95% moins nocive.

    • Jimmy le 07.02.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

      @John

      Le meilleur moyen pour sauver la vie de plein de gens c'est en arrêtant de fumer (ou encore mieux, en ne commençant pas), certainement pas en faisant du lobbying pour vendre un produit de substitution. Sans parler du fait qu'avec ces conneries on crée un nouveau problème, celui des ados qui ne fumaient pas et se mettent à la vape à la place. @Nicolas Michel: plusieurs marques (Blu, 10 Motives, Zandera, etc.) appartiennent aux cigarettiers, je ne comprends pas pourquoi une telle volonté à nier ce fait. Et si le succès de la vape va croissant cette emprise ne fera logiquement qu'augmenter.

    • Nicolas Michel le 11.02.2020 19:06 Report dénoncer ce commentaire

      La théorie et la réalité

      La vape des cigarettiers représente moins de 25% du marché aux USA, sans doute encore moins en Suisse. (cf Wells Fargo) Dans un monde idéal, il n'y a pas de tabac car tous le monde est capable d'arrêter de fumer. Nous ne vivons pas dans un monde idéal. 10'000 décès en attestent chaque année. La prévalence est stable. La vape c'est admettre cette réalité et proposer une alternative moins nocive en attendant de résoudre le problème de l'addiction. Les jeunes expérimentent la vape sans devenir accro. 33% sont fumeurs, et c'est pas à cause de la vape. Faut-il les laisser crever ?

  • France Web le 06.02.2020 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n importe quoi

    Interdiser l alcool quand on voit les degats que cela occasionne sur les jeunes et les autres... avec notre vapote on ne fait de mal a personne ne sommes nous pas dans un pays dit libre.

    • Interdiser l'éducation le 06.02.2020 09:18 Report dénoncer ce commentaire

      la connerie humaine

      Interdiser :) c'est un nouveau verbe ? "on ne fait de mal à personne": "Aluminium, calcium, chrome, cuivre, fer, plomb, magnésium, nickel, silicium, étain et zinc. Parmi les 19 métaux trouvés au total, ceux-ci en particulier semblent provenir des composants des atomiseurs." Ça fait du bien au poumons des gens sur qui vous crachez votre fumée; c'est bien connu dailleurs, en complément des vitamines, il faut faire attention à ne pas manquer de fer et de magnésium hein. Des produits cancériquoi ? Non jamais entendu parler, l'vendeur m'a dit que c'était bon pour ce que j'avais.

    • Alain le 06.02.2020 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Interdiser l'éducation

      Il y a 100 fois moins de microparticules dans une Vape quand dans l'air d'une ville et 10 fois moins que dans des tomates de culture... Hors je pense que vous aller manger plus de tomates et respirer plus souvent l'air vicié de la rue que de vapoter.... On ne dit pas que c'est sans danger Masi que c'est une réduction significative des risques par rapport à la cigarette et que Cedt le moyen le plus efficace à ce jour pour arrêter le tabac.

    • La Flamme le 07.02.2020 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Interdiser l'éducation

      Ce n'est pas de la fumée et on ne crache pas

  • Mark Stampfli le 06.02.2020 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de vapeur sans feu

    Que ces vapoteurs arrêtent de vouloir nous enfumer. Cigarette électronique ou pas, cela reste une cigarette qui fait du mal à la santé, coûte cher et est défendue par le même lobby fabriquant de cancers. Que les vaporeuses soient des naïfs utopistes prêts à tout gober pour s'auto-rassurer, c'est une chose, mais c'est très bien que la publicité pour un poison et une drogue soit interdit.

    • Justin Bidoux le 06.02.2020 08:09 Report dénoncer ce commentaire

      @Mark Stampfli

      Merci ! Arrêtons de croire que les lobbies du tabac essaient de faire ce qui est le mieux pour la santé des gens, ça ne peut être que des bêtises !

    • elova le 06.02.2020 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mark Stampfli

      le vapotage, au moins, n'incommode et n'intoxique pas les autres personnes qui se trouvent à proximité.

    • Gecko le 06.02.2020 09:36 Report dénoncer ce commentaire

      Arguments peu convaincants

      @elova: Si, vos odeurs de caramel industriel incommodent les gens. Quant à les intoxiquer, on ne peut encore rien affirmer mais on ne peut pas exclure que ce soit le cas. @Justin Bidoux: ça marche tout pareil pour les lobbies de la cigarette électronique, qui sont parfois les mêmes d'ailleurs.

    • Laurent le 06.02.2020 09:57 Report dénoncer ce commentaire

      @tous

      Mais arrêtez ! On le sait depuis quelques années qu'il n'y a pas de vapotage passif ! Etude menée en partie par J.-F. Etter Genève en plus ! Et dans le cadre d'une boutique de vape, quoi de plus normal que d'y avoir droit, tu sais où tu mets les pieds enfin ! Quand aux lobbys du tabac avec leur produit qui ne marchent pas, il représentent pas plus de 5% du marché de la vape en Suisse. Souvent des produits vendus sans formation de vendeur en méconnaissance du produit, excepté dans les boutiques spécialisées dans lesquels on ne pourra plus tester !

    • Gecko le 06.02.2020 10:48 Report dénoncer ce commentaire

      Pas très neutre tout ça

      Tu m'étonnes que le lobby anti-tabac trouve toutes comme par hasard les vertus à la cigarette électronique. Il ne faut pas être dupe, d'un côté comme de l'autre.

    • Lionel le 06.02.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @elova

      Ah ouais, ça pue tout comme les cigarettes

    • Nicolas Michel le 06.02.2020 14:30 Report dénoncer ce commentaire

      La vape est 95% moins nocive au moins

      @Geko Vous semblez vous baser sur la science. Pouvez-vous svp me dire ce que "5 magnitude" signifie ?

    • Jimmy le 07.02.2020 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      @Nicolas Michel

      Reste 5% de nocivité qu'on pourrait éliminer en ne vapant pas. Pourquoi ignorez-vous cette solution? Vous travaillez dans le vaping?

    • Nicolas Michel le 11.02.2020 19:12 Report dénoncer ce commentaire

      Fumer tue, la vape sauve

      @Jimmy Oui j'ai une boutique de vape. Je sais donc de quoi je parles, mon métiers est d'aider les fumeurs. Vous dites "5% qu'on pourrait éliminer". Ce n'est pas le cas. La lute anti-tabac est un échec en Suisse, la prévalence est stable depuis des années. "yaka" ne résous rien, n'a jamais rien résolu et pendant ce temps la clope continue de tuer.