Accident

30 janvier 2011 19:50; Act: 30.01.2011 20:20 Print

Elle tombe du balcon avant le début de l'opéra

Une femme a fait une chute de plus de trois mètres, samedi soir au Grand Théâtre de Genève. La Ville va prendre des mesures de sécurité.

storybild

La rénovation du Grand Théâtre est à l'ordre du jour du Conseil municipal. (Photo: ila)

Une faute?

«C’est un grand choc pour tout le monde», soufflait hier Tobias Richter, directeur général du Grand Théâtre. Samedi, au moment où le public prenait place pour assister à la représentation de «I Puritani», de Bellini, une rambarde vitrée du balcon du premier étage a cédé sous le poids d’une spectatrice. Emportée dans son élan, la malheureuse n’a pu éviter une chute de plusieurs mètres en direction du parterre.

Consciente mais blessés au bassin, elle a été très rapidement prise en charge par les secours puis emmenée aux urgence. Un second spectateur a été blessé à la tête par des débris. L’incident n’a toutefois pas empêché l’opéra d’être joué. «Pour calmer l’auditoire, on a décidé d’aller jusqu’au bout», explique Tobias Richter, qui est monté sur scène à l’entracte pour donner des nouvelles rassurantes des victimes.

Des travaux dès lundi

Reste que cet incident pose la question de la sécurisation des lieux. La Ville, à qui appartient le bâtiment, devrait rapidement corriger le tir. Le magistrat en charge des constructions, Rémy Pagani, s’est déplacé en personne pour observer les dégâts et des travaux devraient être entrepris dès aujourd’hui pour assurer la sécurité des balcons.

«C’est une institution parmi tant d’autres dont on s’est pas soucié pendant trop longtemps, peste toutefois Florence Kraft-Babel, membre de la commission municipal de la culture. Nous avons 15 ans de retard sur l’entretien normal.» Un crédit pour la rénovation du bâtiment est à l’étude au parlement de la Ville.

(tpi/ats)