Extension de Cornavin

25 avril 2019 11:29; Act: 25.04.2019 15:02 Print

Elus séduits par une alternative moins chère

Un projet signé d'un ingénieur à la retraite propose d'optimiser la gare de Cointrin pour éviter l'extension souterraine.

storybild

La gare de l'aéroport est un cul-de-sac. Un ingénieur souhaite permettre le trafic dans les deux sens pour créer une boucle avec Cornavin et la gare de Genthod. (Photo: DR/Matthieu Riegler)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Etat et les CFF ont opté pour un plan à plusieurs milliards pour pallier l'augmentation des voyageurs: l'extension souterraine de la gare Cornavin et la création de nouveaux tronçons de rail sur la Rive droite. Mais une alternative existe et intéresse certains députés, qui aimeraient que les autorités l'étudient.

Ce contre-projet est l'oeuvre de l'ingénieur à la retraite Rodolphe Weibel, explique «Le Courrier». Il souhaite renoncer à l'extension souterraine. La gare de l'aéroport, aujourd'hui en cul-de-sac, serait exploitée davantage. Le trafic y serait possible dans les deux sens et la création d'une nouvelle voie, raccordée au secteur Genthod-Bellevue, formerait une boucle Cornavin-Cointrin-Genthod. Le trafic dans la gare historique serait ainsi limité. Cette solution coûterait 740 millions, contre les 4,7 milliards prévus pour le projet du Canton et des CFF. Défaut du projet de Rodolphe Weibel? Des variations de temps de trajets de quelques minutes en direction de Lausanne. Un problème qui ne vaut pas plusieurs milliards, selon l'ingénieur retraité.

(lfe)