Genève

23 avril 2019 20:53; Act: 23.04.2019 20:53 Print

En reconversion, Pikachu devient guide à Genève

Des Totemis, boîtiers connectés venus de Neuchâtel, sont en test à Genève. Ils pourraient aider les usagers des transports publics.

storybild

Le Totemi est un boîtier connecté. Il est utilisé notamment par des musées. (Photo: lfe)

Sur ce sujet
Une faute?

Mais qu'est-ce donc? Pikachu ? Une maléfique antenne 5G? Un dangereux dispositif radioactif? Un petit lapin posé sur la borne d'information du tram 12 à Bel-Air a suscité de nombreuses interrogations sur Facebook, mardi. L'objet est en fait un Totemi, boîtier connecté créé par la société neuchâteloise Talk to me. Commercialisé depuis un an et demi dans la ville lacustre mais aussi à Paris et Montréal, il est en test depuis fin décembre à Genève. Trois ou quatre boîtiers ont essaimé sur les installations des TPG, qui ont donné leur accord.

«Il aide les usagers des transports publics qui ne connaissent pas bien les arrêts à se diriger vers le bon bus, explique Jean-Bernard Rossel, cofondateur de Talk to me. Grâce à une application qui recueille les informations envoyées par le boîtier, le voyageur sera amené à bon port.» L'entreprise, qui collabore notamment avec des musées, fait très attention à la vie privée des utilisateurs. «Nous avons travaillé avec un spécialiste de la protection des données, souligne Jean-Bernard Rossel. Sur l'application, pas besoin d'ouvrir un compte, on ne trace personne.» Le test prendra fin dans quelques mois. S'il est concluant, touristes et locaux pourraient bien être guidés par le sosie de Pikachu dans les rues de la cité de Calvin. L'animal connecté pourrait se doter d'options ludiques au fil du temps.

(lfe)