Genève

24 novembre 2016 16:10; Act: 24.11.2016 20:15 Print

Enlevez vos chaussures, c'est le tapis qui le dit!

par Marine Guillain - L'aéroport s'équipe d'un dispositif qui détecte le métal dans les souliers. Une première mondiale, qui fera gagner du temps.

Sur ce sujet
Une faute?

Un «biiiiiiiiiip!» retentit au passage du portique, au contrôle de sûreté de l'aéroport de Genève (GVA). «Veuillez retourner en arrière, enlever vos chaussures et repassez, s'il vous plaît», requiert l'agent. Grognements et perte de temps.

Ce genre de situation ne va plus se produire à Cointrin. L'aéroport vient de s'équiper de 37 tapis gris dotés d'une technologie de pointe. Placés juste avant les portiques, ils identifient les chaussures qui vont sonner à cause du métal et indiquent au voyageur s'il doit se déchausser. Le but: éviter les congestions aux heures de pointe, surtout en hiver, dues aux allers-retour des passagers. «Le nombre de 130 voyageurs contrôlés par heure et par machine va passer à 137-140, estime Ruben Jimenez, chef de la division sûreté. En multipliant par les seize machines centralisées, on pourra traiter des centaines de passagers en plus, ce qui est vraiment significatif pour nous.»

«Moins d'alarmes, moins de fouilles, moins de mal de dos!»

Aéroport, vacanciers... même les employés de GVA ont tout à gagner: «Il y aura moins d'alarmes, donc moins de fouilles et moins de mal de dos!», jubile Ruben Jimenez. Des tabourets ont aussi été installés pour se déchausser confortablement. Ils seront bientôt remplacés par des chaises. Coût du dispositif: entre 20 000 et 30 000 fr. par tapis. Pensé par la start-up vaudoise Sedect, le système a été mis sur pieds en trois ans. C'est une première mondiale. «D'autres aéroports s'y intéressent et un test est d'ores et déjà en cours à Rome», se réjouit l'entreprise.

Genève Aéroport a choisi cette option car il est arrivé aux limites de l'espace mis à disposition pour fouiller les voyageurs, et ne peut pas rajouter de machines X-Ray actuellement pour améliorer le flux. Il travaille aussi sur le développement d'un système similaire qui permettrait de pré-détecter les alarmes au niveau des ceintures et du contenu des poches. Ruben Jimenez espère «être équipé dans le courant de l'année prochaine».

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ahurissant! le 24.11.2016 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Shut up!!

    Faudrait ptetre arrêter de prévenir les terroristes de chaque avancée technologique, non ?? pourquoi pas leur donner le mode d'emploi pour éviter les contrôles??

  • Haha le 24.11.2016 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mouais

    Il faut commencer par contrôler l'identité. 10 vols, contrôlé seulement 2x.

  • Nicolas le 24.11.2016 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mouais

    Ils feraient mieux de booster le sourire des employés

Les derniers commentaires

  • Fitzgerald le 25.11.2016 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Génial

    Encore une fois la technologie suisse à l'avant garde! Bravo!

  • Alvia Mosqua le 25.11.2016 06:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aussi pour les mosquées ?

    Ils pourraient utiliser le système pour les mosquées, ce serait pratique

    • tony le 25.11.2016 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alvia Mosqua

      paranoïaque?

  • Lulu18 le 25.11.2016 00:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bientôt à poil

    c'est pour ça que nous restons chez-nous !

  • pipolopo le 24.11.2016 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fluidité? Ah bon?

    Je trouve malheureux que Genève aéroport ait changé son système. Pas à cause des nouveaux tapis, mais il y a encore pas si longtemps, il y avait des tapis de plusieurs mètres de long sur lesquels on pouvait préparer ses valises, sortir son ordi ou ses liquides. Maintenant, il reste à peine 1 mètre 50 et du coup, le temps perdu devant les portiques est très long. Par ailleurs, lors des week-ends prolongés, jeune fédéral par exemple, la sécurité est un chaos complet, avec des files allant jusqu'au niveau du check-in, et une anarchie totale. Innaceptable et désagréable. Il y a un effort à faire!

  • A.a le 24.11.2016 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ^^

    J'espère que ça ne va pas diminuer les employés c'est invention.