Genève

20 septembre 2019 06:03; Act: 20.09.2019 11:14 Print

Futurs diététiciens obligés de goûter: l'école recule

par Julie Müller - La Haute école de santé voulait forcer ses futurs diététiciens à déguster des plats malgré leurs régimes alimentaires mais elle a dû se raviser.

storybild

Les végétariens, vegans et autres régimes spéciaux auraient dû aller à l'encontre de leurs convictions. (Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Une faute?

Pour leur rentrée en début de semaine, les élèves en Bachelor de Nutrition et diététique de la Haute école de santé (HEdS) de Genève ont eu droit à une mauvaise surprise. Ils ont été informés qu'un nouvel élément venait d'être ajouté à la lettre de rentrée académique qui engage les étudiants durant leur cursus.

Sondage
Pensez-vous que l'école a eu raison de contraindre ses élèves ?

Les cours de cuisine, ou plus précisément d'analyse sensorielle, prodigués à ces jeunes durant leurs trois années d'études allaient devenir plus stricts. Plus question d'échapper à la séance de dégustation des mets cuisinés par leurs soins. Au risque d'être pénalisés.

Lésés pour leurs croyances

Cette annonce avait fortement déplu à ces classes, dont font partie des végétariens, des véganes, des sportifs aux diètes sans sucre ou des musulmans contraints par leur régime alimentaire. «Ce qui est ironique, c'est que nos professeurs prônent la tolérance envers les coutumes de nos futurs patients mais ils ne montrent pas l'exemple avec leurs propres étudiants», s'insurgeait un élève à la suite de l'annonce.

«Nous participons aux cours de cuisine comme les autres, c'est simplement qu'au lieu de tester, nous ramenons ce que nous avons concocté à nos familles», a justifié une de ses camarades. Une incompréhension générale s'est peu à peu diffusée dans l'école.

Révision de la décision

«Nous avions remarqué que depuis quelques temps, de plus en plus d'élèves ne jouaient pas le jeu alors que ce sont des compétences exigées qu'ils doivent développer lors de leur apprentissage», précise Jocelyne Depeyre, responsable de la filière Nutrition et diététique à la HEdS. «Le but était de faire réfléchir nos étudiants», ajoute-t-elle.

Le service de communication de l'HEdS plaide, lui, la maladresse de cette annonce et se veut rassurant envers les étudiants. «Si un étudiant choisit de ne pas goûter un aliment pour une raison qui lui est propre, son choix sera respecté», assure la porte-parole. L'information sera diffusée au corps estudiantin dans les prochains jours afin de dissiper le malentendu.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Claude Carrez le 20.09.2019 06:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chaque chose a sa place !

    si tu n'aime pas se que tu cuisine ne le cuisine pas! personnellement je ne souhaite pas que mon boucher soit végétarien, ou que mon caviste ne boive que de l'eau, ou que le curé soit athée. ( même si pour le curé je m'en balance)

  • le petit prince le 20.09.2019 06:19 Report dénoncer ce commentaire

    bien sur...

    demain j'ouvre une école de pilotage d'avion airbus...mais j'ai pas besoin de savoir piloter......car j'ai le mal des transports et la theorie sur pc suffit a savoir comment faire....!!! de plus gouter les plats que l'on va donner a des gens c'est pas manger tous les jours

  • Frank le 20.09.2019 06:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais choix

    Qui cuisine goute. L'un ne va pas sans l'autre! On ne peux pas forcer quelqu'un de gouter... Madame, Monsieur, choisissez donc un métier qui soit plus adapté. Car bien qu'on diététicien ne soit pas au final en cuisine, il se doit d'être libre d'esprit et de gout pour ses patients, sans avoir de limitation soit même à la base de la chaine.

Les derniers commentaires

  • Marc le 21.09.2019 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Reveillez-vous

    Un caviste doit connaître son vin certes, un cuisinier doit sentir les saveurs de ce qu'il propose.Est-ce qu'un barman doit goûter tous les alcools qu'il propose ? Est-ce qu'une personne tenant un tabac doit être fumeur ? Le professionnalisme passe est lié au service qu'il octroie et ne sort pas d'une vague idée que l'on a d'une profession, décernée par un Bachelor ! Je pense que les personnes se permettant de juger, limite la profession et malheureusement dénigrent les études menant à celle-ci. Un vendeur n'achète et ne possède pas tous les produits qu'il vend et pourtant vous les lui achetez

  • Marc le 21.09.2019 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Reveillez-vous

    Un caviste doit connaître son vin certes, un cuisinier doit sentir les saveurs de ce qu'il propose.Est-ce qu'un barman doit goûter tous les alcools qu'il propose ? Est-ce qu'une personne tenant un tabac doit être fumeur ? Le professionnalisme passe est lié au service qu'il octroie et ne sort pas d'une vague idée que l'on a d'une profession, décernée par un Bachelor ! Je pense que les personnes se permettant de juger, limite la profession et malheureusement dénigrent les études menant à celle-ci. Un vendeur n'achète et ne possède pas tous les produits qu'il vend et pourtant vous les lui achetez

  • Dylan le 21.09.2019 21:33 Report dénoncer ce commentaire

    Désolant

    Un diététicien n'est pas un cuisinier ! Il ne va pas concocter des plats pour vous ! Mais plutôt vous orienter sur vos choix de mets et habitudes. Juger une profession sans y connaître aucun aspect est désolant ! Et dépeint, malheureusement un monde qui régresse...

  • Eugenia le 21.09.2019 06:26 Report dénoncer ce commentaire

    Expérience personnelle

    Je l'ai vécu pendant mes études de physio : de plus en plus de théorie et de moins en moins de pratique. Résultat, on ne sait parfois pas quoi faire ni avoir les bons gestes quand il s'agit d'appliquer la théorie par manque de pratique !

  • policia le 20.09.2019 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    torchons et serviettes

    En fait j'ai l'impression que 99% des gens qui commentent n'ont jamais été chez un diététicien. J'en ai eu pendant et après ma grossesse. 2 différents. Ni l'un ni l'autre ne m'ont dit quoi manger. Ils vous guident plutôt. Vous disent de diminuer ou augmenter ce dont vous avez envie et ce que vous aimez pour vous "soigner". Sinon ça s'appelle un régime et on sait tous qu'un régime sera vouée à l'échec. Moi je sais pourquoi vous vous insurgez c'est juste pcq vous avez lu le mot "musulman" ou "vegeratien" alors faut tout de suite être contre. Quand je lis "un pilote doit pouvoir piloter gnagnagna" mais m**** vous racontez n'importe quoi !

    • Pas d'accord le 21.09.2019 06:17 Report dénoncer ce commentaire

      @policia

      Connaître le goût des aliments, c'est la base de tout job en lien avec lesdites aliments. Au bout d'un moment, il faut savoir raison garder !