Ville de Genève

04 mars 2016 15:28; Act: 04.03.2016 17:21 Print

Face au succès, l'offre de food trucks est doublée

par Jérôme Faas - Dix roulottes culinaires sillonnent la cité depuis mardi. Quatre nouveaux sites les accueillent. Les concessions sont acquises jusqu'en 2020.

storybild

Le conseiller administratif Guillaume Barazzone et l'équipe du Truck F: Claude Legras, patron du Floris, son fils Loris et Amandine, qui gérera la roulotte. (Photo: 20 minutes / jef)

Sur ce sujet
Une faute?

C’était un essai, c’est devenu une mode. Pris d’assaut, les «food trucks» se multiplient. Ils seront désormais dix à sillonner la Ville de Genève, contre six précédemment. «L’engouement est énorme, observe le conseiller administratif Guillaume Barazzone. Et nous avons reçu un grand nombre de candidatures spontanées.» Par conséquent, aux salades, tacos ou hamburgers, entre autres, jusqu’alors proposés aux Genevois, se greffent depuis le 1er mars les sandwiches au homard, les paninis ou encore les pizzas.

Deux parcours différents

Le projet pilote prévoyait de faire tourner six food trucks sur six lieux pendant six jours. Dorénavant, le concept s'égrène à dix endroits distincts. la Ville a créé deux parcours de cinq emplacements où cinq restaurants roulants tourneront durant les cinq jours ouvrables de la semaine, jusqu'en mars 2020.

Les restaurateurs à l’emporter ont été choisis sur la base d’un cahier des charges précis, a expliqué Guillaume Barazzone. L’expérience et les diplômes comptaient pour 30%, le concept et le caractère du véhicule pour 50%, enfin, le plan financier et les caractéristiques humaines pour 20%. «Bien que ça n’ait pas été une obligation légale, nous avons voulu que chaque exploitant dispose de la patente de cafetier restaurateur», indique l’élu. Il précise encore que les produits locaux sont privilégiés et que les terrasses sont exclues, «afin de ne pas concurrencer les restaurants».

Le gastro se met au bitume

Le food truck est tellement dans l’ère du temps qu’il attire même les gastros. Ainsi le patron du réputé Floris, Claude Legras, s’y est-il mis sous l’impulsion de son fils Loris, convaincu que c’est dorénavant dans la rue que tout se passe. Il étrenne le Truck F, qui amènera sur le bitume le savoir-faire de l’enseigne d’Anières. «On avait envie de s’approcher des jeunes, des gens, explique le chef, et prouver que l’on pouvait faire du bon marché et équilibré sans étoile Michelin.» Gage de qualité, Amandine, qui gérera au jour le jour la roulotte, vient de passer deux ans dans les cuisines du Floris.

La liste de tous les food trucks, leurs emplacements et les horaires sont consultables à l’adresse suivante: www.genevemarches.ch.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marie Sol le 04.03.2016 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À la place de Pouly...

    Bonne nouvelle! Voilà de quoi remplacer Pouly et ses 2 francs de service à table...:)

  • Anne-Lyse le 04.03.2016 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise expérience

    Le problème c'est l'hygiène. Pas plus tard que jeudi passé j'y ai acheté un hamburger à la Riponne. Le type a éternué dans ses mains et a continué à cuisiner, et a me servir avec les mains sales. Plus jamais.

  • Rockito le 04.03.2016 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Miam miam

    Sinon, il paraît que les petits bistros du coin ont tendance à disparaître.... Vous savez? Ceux avec le cuisto sympa,et le plat du jour à 20 frs, un vrai plat du jour, servi dans une assiette.... Moi j'ai fais mon choix, fast food truck food, bref, tout ce qui est food Beeuuuuurk !

Les derniers commentaires

  • Lucie le 06.03.2016 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Et les autres...

    A lire les commentaires, il y a de tout... Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier !!! Il y a les professionnels et les autres, voilà tout !!! En ville, ils sont dix mais dans la réalité beaucoup plus, allez sur il y en a dans les zones industrielles du Canton. Il y en a un qui sort du lot, en proposant un concept unique en Suisse, la "Fouace", je l'ai goûté, facile à manger, succulent et fin !!! De plus, ils sont très sympa. C'est Captain'Fouace !!!

  • Homo Hamed le 05.03.2016 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    Les food trucks c'est de la m*** , mais les gens sont habitués à manger de la m**** donc ça marche...

  • Marta le 05.03.2016 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont raison

    Ils ont raison d'essayer car les gents veulent manger ainsi. J'ai de la peine a comprendre mais c'est bien la réalité d'aujourd'hui. Ce n'est pas une question de qualité ni dhygiène, etc.. c'est une habitude et addiction a la nourriture fastfood. Ce qui me dépasse est qu'on a un restaurant d'entreprise et le mois passé on a fait juste une constatation. A midi pour le menu bon marché a 7.- il y avait, petite salade mêlée, darne de saumon, riz et légumes. Sur 245 personnes, seulement 57 ont pris le menu. Le reste au mcdo et au 3 kebabs en face. Je ne comprend pas que pour 7.- on mange ailleurs.

  • Bring Your own staff le 05.03.2016 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas tout mélanger les mets ou plats

    J ai remarqué en voyageant a travers le monde ou a Genéve Basel Bern ou Zurich que c est les restos sans carte avec une seule spécialité steak avec sa sauce ou entrecote ou les fameuses et meilleurs pizza en ville ou a l emporter c est là qu il y a le plus de gens qui font la queue dans la rue, le choix est bien aussi mais maximum 7 plats ou spécialités Ca suffit !

  • Boulimie le 05.03.2016 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    Indigestions en vue assurées !

    Il n'y a plus de contrôle du Service d'hygiène à Genève et les cafés/restos s'en donnent à coeur joie en ne respectant pas les règles d'hygiène élémentaires concernant la propreté, l'origine et la conservation des aliments.