Genève

21 janvier 2017 14:45; Act: 21.01.2017 18:17 Print

Femmes en marche pour leurs droits et leur dignité

par David Ramseyer - En parallèle de la grande manifestation à Washington, plus de 2000 personnes ont défilé autour de la rade contre le sexisme et en faveur de la démocratie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«J'ai peur qu'on ait à retourner à nos fourneaux plutôt que de faire du foot!» Du haut de ses 10 ans, Rosalind, joueuse du FC Bernex, est venue battre le pavé avec ses parents entre le Jardin Anglais et la Rotonde du Mont-Blanc. Environ 2500 personnes ont pris part ce samedi matin à l'unique défilé en Suisse de la «Women’s March for Dignity» - soit le double de ce qu'attendaient les organisateurs. Pareilles manifestations ont lieu aujourd'hui dans plus de 60 pays. Elles devraient réunir en tout 2 millions de participants.

Un large élan en faveur des valeurs démocratiques, des droits fondamentaux mais aussi pour faire barrage au racisme et au sexisme qui gagnent du terrain un peu partout dans le monde.

Trump, symbole de l'indignité

Point d'orgue de la journée: la marche de Washington ce samedi, où 250'000 personnes sont attendues au lendemain de l'investiture du nouveau président américain. Née d'un appel sur Facebook, cette manifestation globale des femmes se défend d'être un mouvement anti-Donald Trump. «Mais il est un symbole des attaques contre la dignité des femmes, s’exclame Rachel. Nous voulons la paix, la tolérance alors que son discours est basé sur la haine».

Un panneau «Vielles dames indignes et enragées» à la main, Marielle et Rosangela, la septantaine énergique, notent que des politiciens prêts à remettre en cause des droits fondamentaux, pour les femmes, il y en a ici aussi. «Ils sont simplement plus policés et moins vulgaires que Trump. Mais dans le fond, le discours est le même».

Ambiance de fête

Au terme d'un défilé sans incident, une sono enchaîne «We Will Rock You» de Queen, le groove de Bruno Mars et des« protest songs» des années 60 (voir vidéo ci-dessous). L'ambiance très festive n'empêche pas les consciences d'être affûtées. «Notre mouvement se veut positif mais il y a des raisons d'être inquiet, expliquent Gabrielle et Maureen, venues depuis Zürich pour manifester. Nous sommes là pour dire ce qui devrait être une évidence: les femmes ont leur place dans ce monde!»

Alors que la marche genevoise prend fin, «vous pouvez être fières», lance un passant enthousiaste à une bénévole. Grand sourire de cette dernière: «Oui, je suis fière!»

Ambiance à la Rotonde du Mont-Blanc, à l'arrivée de la marche:

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Willy le 21.01.2017 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ridicule

    On mesure quand même la bêtise de notre société à ce que, en l'occurrence, si cette brave Mme Clinton avait été élue, on n'aurait juste retenu le fait qu'elle était une femme et que c'eut été formidable, quand bien même son projet était de déclencher des guerres à travers la moitié de la planète. Va-t-on expliquer à ces gens qu'ils servent le Système, et rien d'autre ?

  • gus le 21.01.2017 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel délire...

    C'est tellement ridicule que je préfère en rire. Comme si Trump allait décider d'un coup que les femmes perdront tous leurs droits et qu'on les réduira à de vulgaires objets... C'est pas le maître du monde, mais juste le président de son pays. Il a pas tous les droits et encore moins sur les individus. Faut arrêter avec cette paranoïa qu'il va mettre la terre à feu et à sang. Sur la forme, il peut faire des efforts. Mais dans le fond, il a des bonnes idées et il veut rendre au peuple ce qui lui appartient. Méditez la dessus, en Suisse on est entrain de perdre notre souveraineté parce que nos Sages baissent facilement leurs pantalons devant Bruxelles.

  • JuanPablo le 21.01.2017 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de bon sens, please.

    Que dire des lois sur les divorces qui favorisent toujours les mères, même indignes, quitte à ruiner les ex ?

Les derniers commentaires

  • The B comme B movie le 23.01.2017 17:19 Report dénoncer ce commentaire

    Contente de vous avoir derangé!

    C'est bien ça n'a pas laissé indifférents vu tous les commentaires, c'est genial et en plus ça ne fait de mal à personne, meme pas aux femmes comme les pseudo politico, psy, et autres personnages dotés de la sciences infuse a deux balles semblent vouloir dire....au pire ça fait un peu chier les cons, rien de bien grave quoi....Bravo les filles!!

  • A. Maivoui le 22.01.2017 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais sérieux les filles ?

    Donc en fin de compte, elles sont venues défiler pour la démocratie, la liberté , les droits de la femme, contre le machisme, les violences aux femmes , Trump , la xénophobie, le sexisme, le racisme, la guerre, les riches, les patrons, les méchants messieurs, les menteurs et tous les petits voyous qui font du mal dans le monde... bon, je crois qu'il n'y a rien à rajouter... tout est dit.

  • tirsac le 22.01.2017 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Je ris

    non mais.. elles défilent pour leur dignité avec le voile.. allo nan mais allllo !

  • Julien le 22.01.2017 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soyons fous

    Donc à Genève, on décide de manifester pour la démocratie contre le nouveau président élu démocratiquement dans un pays de l'autre côté de l'Atlantique qui ne nous impactera en rien....mais par contre quand il faudrait manifester contre une hausse des assurances maladies ou la vote pour/contre l'immigration de masse, ou ce que voulait qui serait en lien avec la suisse, alors il y a personne. Il y a vraiment des gens qui pensent que le président US est le président du monde ? La majorité des conflits armé de l'histoire sont engendré par les US...beau pays dis donc.

  • Kim le 22.01.2017 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le féminisme est une fumisterie!

    Vous voulez savoir d'où vient la révolution de la femme?! Regardez: "le but du nouvel ordre mondial Aaron Russo"