Genève

28 décembre 2011 10:03; Act: 28.12.2011 15:01 Print

Folle course-poursuite au centre-ville

Un jeune ado a été pris en chasse par la police genevoise, lundi matin. Un gendarme a fait usage de son arme. Il n'y a pas eu de blessés.

Une faute?

Un garçon de 17 ans qui circulait au volant d'une voiture volée a tenté par tous les moyens, lundi matin, d'échapper à Genève à la police qui l'avait pris en chasse. Face à la détermination du jeune homme, un gendarme a même été contraint de tirer un coup de feu.

L'adolescent a frôlé une voiture de police qui s'était mise en travers de l'avenue Louis-Casaï pour l'arrêter. Le gendarme qui a fait usage de son arme se trouvait à la place du passager. «Il n'a pas eu le temps de sortir», a indiqué mercredi son avocat, Robert Assaël, confirmant une information révélée par «Le Matin».

La police genevoise n'a pas tenu à communiquer sur l'affaire car le prévenu est un mineur. Son porte-parole, Jean-Philippe Brandt, a juste concédé que le chauffard circulait à plus de 100 km/h dans les rues de Genève, parfois à contresens. «Le Matin» parle de son côté de pointes de vitesse allant jusqu'à 180 km/h.


Voiture volée à Eysins


Le garçon était au volant d'une VW Golf qui avait été volée à Eysins (VD) dimanche soir. La voiture a été signalée lundi matin par les gardes-frontière au passage de la douane de La Croix-de-Rozon (GE). La police genevoise a alors pris le relais et a repéré la Golf sur le quai du Mont-Blanc.

Une folle course-poursuite s'est engagée à partir de ce moment. L'adolescent a pris à toute allure la rue de Lausanne, puis la route de Lausanne, avant de faire demi-tour à Chambésy. Il a fait ensuite le chemin inverse, et s'est engouffré dans la rue de la Servette, puis a frôlé la voiture de police à l'avenue Louis-Casaï.

Le chauffard est ensuite entré sur l'autoroute de contournement en direction de Lausanne. Peu après Palexpo, il a voulu faire demi-tour malgré la glissière de sécurité et est parti en embardée. Selon «Le Matin», le jeune homme a pris la fuite à pied et a été retrouvé par un chien policier, caché dans une baraque de chantier.


(ats)