Genève

28 avril 2019 21:00; Act: 28.04.2019 22:29 Print

Food truck en place pour se caler l'estomac la nuit

La Ville voulait installer deux stands mobiles de plats à l'emporter, pour les noctambules. Au final, l'appel d'offres a couronné un seul candidat.

storybild

(Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour ceux qui ont un petit creux après la fermeture des bars, la nuit: des sandwichs maison et des effluves de cuisine lusitanienne. C'est le credo du food truck qui a remporté l'appel à candidature lancé en début d'année par la Ville de Genève. «Pour répondre à une vraie demande» de lieux de restauration sur le pouce pour les noctambules, la Municipalité a souhaité installer des stands mobiles de nourriture à l'emporter, à la place de la Fusterie, de 23h30 à 5h, du jeudi soir au dimanche matin. C'est désormais chose faite, en ce mois d'avril.

Si au départ, deux food trucks devaient occuper les lieux, au centre-ville, il n'y en a finalement plus qu'un. «Nous avons reçu huit dossiers, mais un seul remplissait tous les critères», explique Cédric Waelti, porte-parole du Département de l’environnement urbain. La commune a logiquement exigé des garanties de qualité à tout point de vue, notamment en ce qui concerne l'aspect sanitaire. L'exploitant devait également détenir une patente de cafetier-restaurateur. «Nous souhaitions aussi qu'il soit personnellement présent dans son food truck, la nuit. C'est une question de responsabilité individuelle, et cela nous permet d'avoir un répondant unique.»

L'autorisation d'utilisation du domaine public pour le lauréat de l'appel d'offres est valable jusqu'en 2022. Le stand mobile sera présent tout au long de l'année.

(dra)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fabio Lourenco le 28.04.2019 23:59 Report dénoncer ce commentaire

    Heureux couronné

    Bonjour, En tant que candidat couronné, je vous remercie de parler de moi, mais apprécierais néanmoins que la photo postée soit celle de mon FoodTruck, je tiens également à préciser que l'idée de base a initialement été proposée par moi. Il est évident qu'une petite virée du côté lusitanien ne serais pas inutile pour découvrir par vous même ces effluves de viande marinée qui sont en effet très alléchantes. Je vous invite donc à venir me rendre visite pour une découverte culturelle dépaysante, et vous remercie de tout coeur. F&K's Bifanas Fabio Lourenco

  • Lacenaire le 28.04.2019 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    du grand n'importe quoi

    une patente de cafetier restaurateur pour vendre des sandwichs et du coca, le type ne peut pas avoir un employé pour le remplacer, 7/7 au turbin, il faut vraiment le vouloir ,franchement pourquoi ne pas demander un certificat de virginité en plus....Ils sont à la masse les genfis...

  • Bachi-bouzouk le 28.04.2019 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse et ces normes

    Pour ouvrir une cabane à frite faut avoir fait l'UNI à Genève. Complètement marteau. Je voulais faire Uber Driver car ça correspondait bien à mon temps de travail désirer, ben si c'est pour ce taper les mêmes exa que taxi alors que ta pas les mêmes conditions non merci. Genève c'est juste l'enfer pour pouvoir bosser simplement. Pour les Frontalier par contre la pas de problème, ont leur ouvre la porte. Alors j'ai tout envoyer balader et je regrette rien. Cette ville ne tourne qu'autour du fric, rien d'autre.

Les derniers commentaires

  • Mendrisiotto le 04.05.2019 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????????

    On nous canule avec l 'ecologie avec les jeunes, mais alors ne changeons rien "les jeunes ne veulent pas En remettre une couche ça oui

  • Al exan le 01.05.2019 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Mais pourquoi?

    Pourquoi on peux commenter que les articles qui servent à rien?

  • Yvan Descloux-Rouiller le 29.04.2019 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Question

    Est-ce que les inspecteurs du Service d'Hygiène chargés du contrôle alimentaire travailleront la nuit ? Quand on voit l'état de certaines cuisines de restos, on a du soucis à se faire ! La propreté, l'hygiène, le stockage de la marchandise, les produits qui trainent par terre, cela existe dans toutes les fêtes alors il vaut mieux se faire un vrai resto de qualité !

  • Squizz le 29.04.2019 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y'a rien d'autre?

    De la bouffe portugaise dans un camion....beurk....je préfère rentrer chez moi et manger des röstis...

  • la graisse le 29.04.2019 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    GrosTas

    La bouffe encore et toujours......Beurk.