25 août 2007 19:21; Act: 25.08.2007 19:21 Print

Genève: la mouvance squat n'a pas dit son dernier mot

Après les évacuations du Rhino et de la Tour, quelques dizaines de personnes ont investi samedi un immeuble commercial en plein centre-ville, près du rond-point de Rive.

Une faute?

Le propriétaire a immédiatement déposé plainte pour violation de domicile. Et le procureur général Daniel Zappelli a ordonné aux forces de l'ordre de procéder à l'interpellation des occupants. Il revient maintenant au commandement de la police de décider du moment opportun pour agir, a indiqué le procureur à l'ATS.

En attendant, la police a simplement surveillé les allées et venues dans l'immeuble concerné, situé au 5, boulevard Jaques- Dalcroze. Anciennement loué par une banque, l'édifice de six étages abrite des bureaux rénovés en 2006 et inoccupés depuis.

Anciens du Rhino

Les occupants, dont des anciens des squats Rhino et la Tour, prévoient d'y créer un lieu d'habitation, une crèche, une bibliothèque et un espace culturel. Ils ont prévu tout un programme d'activités sur place pour les deux semaines à venir.

En aparté, certains disent toutefois douter de pouvoir s'installer pour longtemps. Une intervention policière est attendue à tout moment.

Tolérance zéro

L'imminence d'une évacuation est corroborée par les propos du procureur général. Daniel Zappelli rappelle que la tolérance zéro s'applique concernant les occupations de surfaces commerciales.

D'après certains occupants, l'action est surtout destinée à ressouder le mouvement squat et à montrer qu'il existe toujours. Mais aussi à mettre la pression sur les politiques pour qu'une solution de relogement soit trouvée. D'autres occupations surviendront en cas d'expulsion, ont affirmé quelques uns des squatteurs lors d'un point presse.

Ce nouvel investissement d'immeuble survient alors que le procureur général a opéré un tour de vis contre les squats ces derniers mois. Celui de la Tour a été évacué le 10 juillet, l'emblématique Rhino a suivi le 23 juillet. Quelques dizaines de personnes se trouvent depuis sans logement. Les occupants de l'Arquebuse ont été sommés de quitter les lieux avant le 4 septembre.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • giacobino olivier le 26.08.2007 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    La loi

    Tout le monde c'est que le marché de l'immobilier est tendu. Mais ce n'est pas une raison pour s'installer chez les autres sans leurs permissions et sans doute avec effraction. La loi doit être appliquée avec fermeter et rapidement.

  • Polemik Victor le 26.08.2007 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Encore!

    Ils n'ont donc rien a faire dans la vie, surtout pas travailler. Seront-ils condamnés à payer les frais occasionnés a la communauté?

  • ShiShi le 26.08.2007 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    La Loi

    Les lois de l'ortographe, en tout cas, TalkBack,

Les derniers commentaires

  • ShiShi le 26.08.2007 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    La Loi

    Les lois de l'ortographe, en tout cas, TalkBack,

  • giacobino olivier le 26.08.2007 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    La loi

    Tout le monde c'est que le marché de l'immobilier est tendu. Mais ce n'est pas une raison pour s'installer chez les autres sans leurs permissions et sans doute avec effraction. La loi doit être appliquée avec fermeter et rapidement.

  • Dada le 26.08.2007 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    bien d'autrui

    Il me semble que s'approprier le bien d'autrui est punissable par la loi..Donc foutez moi ca en prison..

  • Seb le 26.08.2007 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Marre

    On en a marre des ces squatters ils n'ont cas payer un loyer comme tout le monde.

  • Polemik Victor le 26.08.2007 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Encore!

    Ils n'ont donc rien a faire dans la vie, surtout pas travailler. Seront-ils condamnés à payer les frais occasionnés a la communauté?