Genève

14 avril 2015 22:53; Act: 15.04.2015 11:52 Print

Genève a toléré les petits excès de vitesse sur l'A1

par Julien Culet - Sur l’autoroute de contournement, les radars ont eu une plus grande marge de tolérance en 2013, a révélé mardi la police genevoise.

storybild

Avec la fin de la tolérance, le nombre d'amendes d'ordre a grimpé de 43% en 2014. (Photo: Google Maps)

Sur ce sujet
Une faute?

Pendant toute l’année 2013, les petits dépassements de vitesse n’ont pas été sanctionnés sur l’autoroute de contournement. La «ristourne» a profité à des milliers de conducteurs. Elle a été dévoilée hier seulement par la police genevoise. Celle-ci présentait les statistiques de la circulation routière 2014 (lire encadré). A Genève, l’A1 est limitée à 100 km/h. D’habitude, en tenant compte d’une marge de tolérance, un automobiliste est flashé à partir de 107 km/h. Mais, durant un an, les dix appareils ne se sont déclenchés qu’à 112 km/h.

La raison est administrative. La brigade du trafic a été noyée sous les délits à la suite de l’entrée en vigueur de Via sicura en 2012. De 300 cas par an, Genève est passée à plus de 3000. Une souplesse a donc été décidée pour désengorger la brigade concernée. «Un appareil prend en moyenne 1000 photos par jour sur l’autoroute, explique le capitaine Daniel Herrmann, de la police routière. En ôtant les petits dépassements de vitesse, on diminue ce chiffre de moitié. Le but était de continuer à prendre les gros excès.»

Rouler de 1 à 5 km/h trop vite sur l’autoroute étant puni de 20 fr. d’amende, on peut évaluer le manque à gagner à 10 000 fr. par jour et par radar, pour autant qu’il soit amorcé. Seule l’A1 a toutefois été concernée. «Dans une localité, près d’une école, chaque kilomètre/heure est important», ajoute l’officier.

Mais plus question d’avoir le pied lourd sur l’accélérateur. Depuis le 1er janvier 2014, les radars du contournement flashent à nouveau dès 107 km/h. La brigade du trafic a été réorganisée pour s’adapter à Via sicura. Deux nouveaux assistants de sécurité ont ainsi renforcé le service.