Journée mondiale pour le climat

24 octobre 2009 13:26; Act: 24.10.2009 13:52 Print

Genève et Lausanne manifestent avec le reste du monde

Des manifestations ont animé les rues de Lausanne et Genève samedi à l'occasion de la Journée mondiale pour le climat.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les participants ont évoqué le chiffre 350 ppm pour justifier leur inquiétude. Il s'agit de la concentration optimale de CO2 dans l'atmosphère.

Or, actuellement, cette valeur se situe à 387 ppm (parties par million). Ce dépassement conduit à un déséquilibre climatique progressif majeur et de longue durée. Greenpeace a rappelé l'urgence de la situation et la nécessité pour les gouvernements d'établir des normes drastiques de réduction des émissions de CO2.

Avec des fraisiers récupérés de l'exposition Lausanne Jardins, le chiffre 350 a été dessiné samedi matin à la place de l'Europe à Lausanne. La photo de groupe témoigne de l'engagement des Lausannois pour le climat, indique le communiqué.

Défilé à Genève

A Genève, une cinquantaine de personnes ont défilé dans les rues. Elles ont exprimé leur crainte de voir la planète courir à la catastrophe si rien n'était fait pour enrayer le réchauffement climatique. Le cortège, organisé par Greenpeace Genève, est parti de la plaine de Plainpalais pour terminer son périple à la gare de Cornavin.

Samedi de par le monde, des milliers de manifestants se sont mobilisés. Le but est de réaliser la plus grande manifestation planétaire jamais organisée sur l'écologie, espère «La Revue durable».

L'action précède le Sommet de Copenhague sur le climat, du 7 au 18 décembre. La conférence internationale a pour objectif d'établir un nouveau traité sur le climat pour remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

(ats)