Suisse

09 avril 2019 22:41; Act: 09.04.2019 23:20 Print

Genève veut moins de bruit et de pollution

L'initiative populaire des Verts a été acceptée par le Grand Conseil genevois. Elle entend lutter aussi bien contre la pollution atmosphérique que sonore.

storybild

La corrélation entre la pollution de l'air et la hausse des consultations aux urgences lors des pics de pollution est désormais établie. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La lutte contre la pollution atmosphérique et sonore s'intensifie à Genève. Le Grand Conseil a accepté mardi l'initiative populaire des Verts «De l'air, moins de bruit. Préservons notre santé face à la pollution».

L'initiative avait récolté 6353 signatures en 2018. «La question de la qualité de vie et de la santé publique est de plus en plus prégnante», a reconnu le conseiller d'Etat Antonio Hodgers, en charge de l'Environnement, invitant les députés à voter un texte qui appuie la politique du gouvernement. L'initiative a été adoptée par 50 oui, contre 20 non (UDC et MCG) et 23 abstentions (PLR).

Le texte vise le respect progressif des limites fédérales d'ici à 2030. Il vise à améliorer l'information à la population en matière de pollution atmosphérique ainsi que la qualité de l'air par des mesures structurelles et des mesures urgentes. L'initiative entend aussi lutter contre la pollution sonore grâce à un nouvel article.

Impact du bruit

Rapporteur de majorité, le Vert Philippe Poget a rappelé la corrélation entre la pollution de l'air et la hausse des consultations aux urgences lors des pics de pollution. Si les seuils actuels demeurent inchangés, l'initiative permettra une réactivité plus grande, notamment par la gratuité des transports publics. En outre, l'impact du bruit sur la santé est enfin reconnu.

Parmi les actions concrètes figurent la limitation de la circulation motorisée, l'installation de systèmes de chauffage plus efficients, l'assainissement des bâtiments et la réduction des émissions de chantiers, de l'industrie et de l'aéroport. Le PLR, qui s'est abstenu, estime que cette initiative n'apporte pas de valeur ajoutée par rapport à la politique du Conseil d'Etat.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Adri le 10.04.2019 00:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aberrant

    Alors personnellement j'aurais quelques idées... Contre le bruit, appliquer les mêmes normes aux motos et scooters qu'aux véhicules. Car entre les motos trial qui changent 27 fois de vitesses sur 50m tout en réveillant tout le quartier et les scooters qui font le bruit d'un avion à réaction, je pense qu'il y a quelque chose à faire de ce côté. Contre la pollution, n'en déplaise à certains, mais les 100'000 frontaliers qui roulent en diesel, ainsi que le souhait effréné du canton de construire des routes pour les faire venir plus facilement, à mon avis ceci un joue un rôle important...

  • Bes1219 le 09.04.2019 23:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça sent la taxe

    Attention Genevois(es), une nouvelle taxe nous arrive droit devant. Genève combat la pollution en taxant la population. Ne surtout pas s'attaquer aux Diesels de nos chers pendulaires et frontaliers ça risquerait d'être trop efficace. ABE

  • Zorro le 09.04.2019 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Défendons notre qualité vie

    C'est du n'importe quoi, comment peut-on lutter contre le bruit et l'environnent vu qu'on construit à tout va dans le canton de Genève. On construit des immeubles les uns sur les autres comme des cages à lapin. Après on veut que la police gère les nuisances sonores, la violence qui augmente, les déchets sauvage etc. Arrêtons de construire sans réfléchir.

Les derniers commentaires

  • Joe Dalton le 13.04.2019 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le salut est dans la fuite!

    Impossible avec les choix faits par les politiciens de Genève! L'avenir des habitants y est hypothéqué, et leur santé avec! Le salut est dans la fuite...

  • Christian Ferrugineux le 11.04.2019 23:37 Report dénoncer ce commentaire

    Fat cats

    Par contre les souffleuses à feuilles et autres balayeuses à la c..., pas de soucis. Reprenez-donc vos balais et vos râteaux, ça nous fera des vacances auditives.

  • Dany lo le 11.04.2019 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Stupide

    Par contre Genève veut plus de cas sociaux

  • Sébastien D. le 11.04.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Matière à réflexion utile...

    Comme l'autoroute de contournement A1 doit être élargie dans le futur pour plus de capacité, pourquoi ne pas utiliser cet élargissement pour y faire passer un RER au lieu des voitures...??? Il suffirait simplement de faire un embranchement CFF depuis Blandonnet afin de fluidifier l'autoroute de contournement A1 aux heures de pointes avec les gares suivantes: P+R de La Renfile, P+R de Canada-Parfumerie, P+R de Bernex, P+R de la ZIPLO et P+R de la Douane de Bardonnex, de plus, ces gares auraient l'avantage d'être couplées aux futures lignes de trams TPG. CQFD. À méditer sérieusement le projet...

    • DannOliv le 23.04.2019 23:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      Oh oui, les investissements doivent aller à la mobilité douce et collective... tout autre projet est indigne du XXIeme siècle.

  • Neil Y. le 11.04.2019 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    L'abrutissement total

    Continuez à voter pour les verts. La société va ressembler au film "Divergente". Vous allez adorez, eh, en plus votez pour eux aux élections fédérales de cet automne. Comme ça on commence de bonne heure.