Affaire Maudet

28 septembre 2018 09:47; Act: 28.09.2018 11:51 Print

Le coup de pouce au bar l'Escobar corse l'enquête

Patrick Baud-Lavigne est intervenu dans la demande d'ouverture d'un bar. Celui-ci est lié à l'un des organisateurs du voyage du conseiller d'Etat à Abu Dhabi.

storybild

Patrick Baud-Lavigne (à gauche), ex-directeur de cabinet du Département de la sécurité et de l'économie, et le conseiller d'Etat Pierre Maudet (à droite). (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un petit service rendu qui pourrait cependant peser dans l'enquête pénale consacrée au séjour controversé à Abu Dhabi du conseiller d'Etat Pierre Maudet et de son ancien bras droit, Patrick Baud-Lavigne. Ce dernier serait intervenu en septembre 2017 dans la demande d'ouverture de l'Escobar, un établissement du quartier des Grottes. Un bar aujourd'hui fermé, mais dans lequel avait investi Antoine Daher, entrepreneur libano-genevois qui a participé à l'organisation du voyage de Pierre Maudet aux Emirats.

Selon la «Tribune de Genève», l'ex-chef de cabinet du Département de la sécurité et de l'économie a facilité l'obtention d'un rendez-vous entre le Service de la police du commerce et l'Escobar, dont le dossier de demande d'ouverture était incomplet. Ce genre de rendez-vous pour se faire expliquer la démarche à suivre n'est pas rare, mais l'intervention du sommet de l'Etat l'est davantage. Au final, la demande d'ouverture a été traitée en neuf jours, délai que beaucoup estiment très court. Dans le cadre de leur voyage à Abu Dhabi, Pierre Maudet et Patrick Baud-Lavigne sont prévenus d'acceptation d'un avantage. La première audition de l'ancien président du Conseil d'Etat doit avoir lieu ce vendredi.

Le résumé en image de l'affaire Maudet:

(dra)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chris le 28.09.2018 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux journalistes

    Je n'ai qu'une chose à dire : bravo au travail d'investigation des journalistes ! Sans eux, je ne sais pas certain que la justice aurait fait ce travail.

  • Pierre Comte le 28.09.2018 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas de "petits services"

    Il n'y a pas de "petits services rendus". Il y a des gens qui remplissent honnêtement leur devoir de conseiller d'Etat et ceux qui pratiquent la politique du copinage. Ces derniers n'ont rien à faire à la tête de l'Etat.

  • Sam le 28.09.2018 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petit travail tranquille

    Haha pour une fois que l'administration travaille vite c'est vraiment suspect!

Les derniers commentaires

  • Marco le 05.10.2018 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de chance M. Maudet

    Fallait que ce cirque mené par les politiciens cesse un jour.. Dommage que ça tombe sur lui.

  • Marco le 05.10.2018 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout finit par se savoir

    Et quand on sait que le directeur de la police du commerce est un ancien collaborateur de PM quand il était magistrat à la Ville de Genève la boucle est bouclée.

  • guil le 01.10.2018 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au revoir

    compétant ou incompétent la n'est plus la question..... il a menti et placé ses copains, il démissionne ..... C'est tout....

  • Philippe. le 30.09.2018 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ???

    Made in france...

  • Sam Giacana le 30.09.2018 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Cest ainsi

    copains coquins