France voisine

24 avril 2019 17:47; Act: 25.04.2019 09:57 Print

Il avait poignardé sa demi-soeur, il ne sera pas jugé

Le jeune homme, qui avait tué une membre de sa famille à Prévessin (F) en 2017, était en proie à un délire psychotique au moment des faits. Il sera interné.

storybild

Le drame avait eu lieu dans ce quartier d'habitations. (Photo: mpo )

Sur ce sujet
Une faute?

Il ne fera pas de prison, mais devra être soigné. L'auteur des coups de couteau mortels sur sa demi-soeur en août 2017 a été déclaré irresponsable pénalement. La Cour d'appel de Lyon a statué sur son cas début avril, indique la «Tribune de Genève». Les faits s'étaient produits dans un appartement situé dans un petit immeuble d'un quartier résidentiel de Prévessin-Moëns, dans l'Ain (F). La police avait découvert le corps sans vie de la victime, âgée de 37 ans, ainsi que la mère de celle-ci, grièvement blessée, et un de ses fils, touché à l'oreille. Le bébé de la défunte, âgé de 7 mois, avait été retrouvé indemne. Leur agresseur, âgé de 27 ans à l'époque, s'était ensuite rendu au poste de police de Cornavin. Incarcéré au bout du lac, il avait été transféré par la suite en France.

Durant l'instruction, les experts psychiatres ont pointé un «délire à thème de persécution, de sorcellerie relevant de la schizophrénie». L'«état délirant» du jeune homme a nourri sa «crainte de se faire tuer pas sa demi-soeur». La justice a ordonné son internement en hôpital psychiatrique.

(leo)