Pour faire leur deuil

07 décembre 2011 16:11; Act: 07.12.2011 16:11 Print

Ils parrainent un chien de la police genevoise

Difficile de faire son deuil quand le cadavre d’un être cher n’a pu être retrouvé. Touché par cette situation, un couple genevois s’est engagé pour remédier à cette situation.

storybild

Le chien Gun, entouré de ses parrains et de sa maîtresse, Nicole. (Photo: Police GE)

Une faute?

La police genevoise va se doter d'un chien spécialisé en investigations criminelles. Au terme de sa formation de trois ans, «Gun» sera capable de signaler la présence de cadavres humains, de détecter des traces de sang et de rechercher des cadavres immergés.

Lucie et Gérald, un couple genevois qui a perdu son fils en 2008 suite à un accident d'ULM, a décidé de parrainer l'animal. Tombé dans l'Arve, le corps du jeune homme n'avait jamais pu être retrouvé, rendant le processus de deuil extrêmement difficile. Pendant trois ans ils se sont battus pour que d'autres personnes ne se retrouvent dans leur situation. L'arrivée de Gun devrait ainsi y remédier.

Une longue formation

Actuellement, la police genevoise utilise des chiens formés dans d'autres cantons pour mener à bien ses enquêtes. Ces dernières années, elle a eu recours aux services de «Wito», un chien de la police vaudoise. L'animal avait notamment permis de retrouver un cadavre enterré depuis 10 ans dans un jardin de Chancy (GE).

«Wito» a cependant pris une retraite bien méritée en février dernier, a expliqué mercredi la police genevoise. Actuellement en Suisse, il n'y a plus que trois chiens d'investigations criminelles opérationnels. Deux se trouvent à Berne et un à Zurich. La gendarmerie vaudoise est en train de former deux nouvelles recrues.

La formation des chiens d'investigations criminelles débute par une phase de mémorisation. On présente à l'animal des molécules qu'il devra rechercher et signaler grâce à son odorat. Pour ce type de spécialisation, le chien devra renifler des molécules qui sont présentes à différents stades de décomposition d'un cadavre humain.

(ats)