Genève

14 avril 2019 19:59; Act: 15.04.2019 08:06 Print

Ils rallient le Haut-Valais à coup de pouce levé

par Léonard Boissonnas - Un grand concours d’auto-stop s'est tenu au départ de Genève, samedi. Les vainqueurs ont mis moins de cinq heures pour se rendre à Fiesch (VS).

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Pékin Express», mais depuis le bout du lac. Samedi, vers 10h, 250 personnes se sont élancées depuis l’île Rousseau pour la 3ème édition de la grande compétition d’auto-stop, lancée en 2017 par l’association d’étudiants Pousse-Pouce.

L’idée du concours est née de deux amis, étudiants à l’uni de Genève, qui avaient rallié Lisbonne, sans autres moyens que la levée de pouce. Leur périple avait été relaté par «20 minutes», en février 2017. Ils avaient vécu toute une expérience d’entraide humaine, qu'ils ont voulu partager. Une association estudiantine est née depuis, elle compte aujourd’hui vingt-trois membres, son comité cinq.

Un «selfie» dans un lit à Ikea

Le principe de la course est simple et ludique: une destination dans un rayon de 250 km, tenue secrète, est dévoilée une heure avant le départ. Des défis loufoques peuvent être relevés par les participants pour gagner du temps: faire un «selfie» dans un lit à Ikea, poser dans un véhicule rose ou encore se baigner nu dans le lac faisaient partie des challenges possibles.

«Tout s'est hyper bien passé, on n'a eu que des retours positifs des participants, se félicite Nur, membre du comité d'organisation et étudiante en relations internationales, à l'heure du bilan. On est un peu fatigués, mais on est contents.»

Arrivés avant les organisateurs

Pour cette 3e édition, le lieu final était Fiesch (VS), à 225 km du départ. Les vainqueurs, Louis et Ismaël, 29 et 28 ans, en étaient à leur deuxième participation. Ils sont arrivés à 14h45, «avant les organisateurs!» Un prix symbolique, un panier garni personnalisé, et un diplôme leur ont été remis. «Nous avons eu de la chance», avance Louis. Alors que l'année passée, le binôme avait dû être pris en charge par une quinzaine de véhicules, seules deux voitures leur ont été nécessaires samedi pour rejoindre l’arrivée. «Depuis Genève, deux Valaisannes qui se rendaient à Conthey (VS) nous ont conduits jusqu'à Martigny, relate le jeune homme. Là, on est tombé sur un jeune Lausannois qui venait de passer son permis et il nous a amenés à Fiesch.»

Les compères ont même pu relever un grand nombre de défis, leurs chauffeurs d'un jour les ayant accompagnés sur les lieux de challenge. «Je ne dirais pas que j'avais perdu foi en l'humanité, mais j'ai trouvé que ces gens étaient très sympathiques», se réjouit Louis. Enthousiasmé par cette «expérience incroyable», les deux amis comptent la rééditer en 2020.

Les commentaires les plus populaires

  • joe cool le 14.04.2019 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vieux routard que jamais

    j'ai traversé le japon la thailande la malaisie l'Australie la nouvelle Zélande en stop dans les années 80... je n'avais pas l'impression de faire un exploit à chaque fois ...dommage que le 20min existait pas ... jaurais été un heros

  • Noule le 14.04.2019 23:00 Report dénoncer ce commentaire

    Boug

    Tout dépend de la tête de l'auto stoppeur dans mon cas personne sarrêterai mdr

  • Luis le 14.04.2019 23:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gagnants

    Quelle expérience humaine incroyable. Petit bonus avec la victoire au bout. Merci à toute l'organisation. A l'année prochaine :) Ps : c'est LUIS (pas Louis)

Les derniers commentaires

  • Jaime Riehr le 18.04.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'était peut-être pas

    Le pouce, mais le majeur. D'où certaines scènes cocasses?

  • Diego Ramadona le 15.04.2019 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certainement les mêmes

    Qui manifestent pour le climat.

    • Felipe le 15.04.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Diego Ramadona

      Et vous êtes sûrement celui qui râle sur tout.

  • john Evitt le 15.04.2019 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    attention !!!

    si t'est une fille ( évite) si t'est un garçon ( évite aussi)

  • jean claude kestion le 15.04.2019 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    juste une question.

    question : c'est plus dangereux de faire du stop, ou de prendre des auto stoppeurs ?

    • marcValais le 16.04.2019 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jean claude kestion

      Suivant les endroits et les heures cela dépend. Moi je prends des fois des stoppeurs car j en ai fait à l époque. Si tu n as plus de jus ou de train tu n as pas des fois pas le choix

  • Isabelle Tugger le 15.04.2019 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autrefois,

    on ralliait Marrakech, Istanbul ou Katmandou en stop sans problème. Je suis une fille, je l ai fait et je n ai jamais eu de vrai problème.

    • Sylvie le 15.04.2019 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Isabelle Tugger

      Je l ai fait aussi dans les années 70. Beaucoup de surprises, des rencontres, des galères mais je ne me suis jamais sentie en danger.

    • Monk le 15.04.2019 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Isabelle Tugger

      ben y en a qui en on eu, des problèmes même des problèmes mortels, mais bien sûre peuvent plus témoigner.

    • jamais dire jamais le 15.04.2019 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sylvie

      jusqu'au jour où !

    • Simon le 15.04.2019 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Monk

      Tient un courageux.