Vaud et Genève

30 octobre 2018 18:57; Act: 30.10.2018 18:57 Print

Inédit: la prostitution 2.0 est financée par Berne

par Pauline Rumpf - Le passage sur internet concerne aussi les travailleurs du sexe. Les associations genevoise et vaudoise lancent donc un site d'annonces certifiées, afin de garder le contact avec eux ainsi qu'avec les clients.

storybild

Le site a été lancé ce mardi 30 octobre. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

«On est en 2018, la plupart des travailleurs du sexe bossent sur internet!», résume Zoé Blanc-Scuderi, co-responsable du nouveau site «Call me to play», lancé par les associations Aspasie et Fleur de Pavé, actives dans le milieu. Le site, financé avec le soutien de la Confédération, rassemble les annonces de prostitués et prostituées des cantons de Vaud et Genève. Une première, même au-delà de nos frontières.

Un site sexy, mais attentif au safe sex

Le concept se veut plus sûr que les sites privés. Les photos figurant dans les offres sont prises par des photographes certifiés, une garantie pour le client comme pour le travailleur. Les pratiques proposées sont classées selon les risques de transmissions de maladies. Par ailleurs, sur les profils des prostituées figurent toutes sortes d'informations, non seulement sur leur physique et les services qu'elles proposent mais aussi des descriptions plus personnelles.

«Nous avons travaillé à ce que Call me to play soit sexy, pour que les gens aient envie de l'utiliser, explique Silvia Pongelli, directrice de Fleur de Pavé. Mais ce sera aussi un lieu pour entrer en contact avec les clients, les travailleurs et même les patrons de salons, et parler de prévention de façon légère et non moralisatrice. Sur internet, chacun est très isolé, nous avons donc aussi mis en place des forums, habituellement très prisés notamment par les clients.»

Appelé à se développer

Si le site peut constituer une concurrence par rapport aux sites du même genre déjà existants, la dimension de prévention et d'«empowerment» des prostituées, elle, n'existe nulle part ailleurs. Les associations espèrent aussi y mener un monitoring de la prostitution sur le web. Toutefois, les utilisateurs y sont complètement anonymes; le site a d'ailleurs été supervisé par un avocat, au niveau notamment de la protection des données.

Call me to play s'adresse pour l'instant aux travailleurs du sexe romands, mais des discussions sont en cours pour atteindre un niveau national. Le financement, soit 90'000 fr. sur 3 ans, provient de l'Office fédéral de la santé publique mais aussi de Fedpol, et de la coordination romande des antennes sida.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 30.10.2018 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    21ème siècles

    Il faut arrêter de jouer au puritain, La prostitution est le plus vieux métier du monde. Elle a toujours exister et existera toujours. Il faut protéger les prostitué(e)s et leur garantir des bonnes conditions de travail

  • Kevin le 30.10.2018 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Test

    Cest un des sept sages de la confédération qui vas faire linauguration??

  • Dana le 30.10.2018 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Youpi

    Je suis ravie que mes impôts servent les putes et les migrants. J'aurais préféré financer nos retraités et nos jeunes mais bon.

Les derniers commentaires

  • zorro le 31.10.2018 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nul

    y a peut-être une rue au Palais fédéral !

  • Sullyvan le 31.10.2018 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Écarté les cuisses pour un billet.

    Maigre vêrtu pour liasse pas très épaisse !

  • Sorn le 31.10.2018 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RIP

    On voit que le quotidien Le Matin nest plus.

  • Jules Prebois le 31.10.2018 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prix

    Moi je vais sur Tinder elles sont gratuites les filles

    • Juliette le 31.10.2018 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Jules Prebois

      Et les filles se disent sûrement la même chose à propos de vous :)

    • Carry le 31.10.2018 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jules Prebois

      Plus de respect pour les mecs honnêtes qui paient et annoncent la couleur dès le départ.

  • Jean Dutoit le 31.10.2018 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    recyclage politique

    Est-ce que par hasard Ada voudrait se recycler? ;)