Transports publics genevois

07 février 2011 12:03; Act: 07.02.2011 12:13 Print

Initiative contre l'augmentation des tarifs

Environ 14'000 signatures ont été récoltées et déposées lundi au Service des votations et élections pour limiter les hausses des tarifs des Transports publics genevois (TPG).

Une faute?

A Genève, l'initiative de l'AVIVO demandant de mettre un frein aux hausses des tarifs des Transports publics genevois (TPG) a fait le plein, avec près de 14'000 signatures.

«Nous avons reçu le soutien d'Ensemble à gauche et du parti socialiste», a indiqué à l'ATS le président de la section genevoise de l'AVIVO Souhail Mouhanna. A Genève, pour qu'une initiative cantonale aboutisse, il faut recueillir 10'000 signatures valables.

Pour un abonnement annuel à 500 francs

L'initiative demande que la compétence pour fixer les tarifs des TPG soit transférée du Conseil d'Etat au Grand Conseil, afin d'offrir la possibilité de lancer un référendum si le Parlement décide d'une hausse.

Le texte demande aussi d'intégrer les tarifs des TPG dans la loi. Le prix du billet d'une heure serait maintenu à 3 francs. Il passerait à 2 francs pour les retraités. L'abonnement annuel ne coûterait plus que 500 francs, au lieu de 650 francs actuellement.

Pour les jeunes et les seniors, le prix de l'abonnement annuel diminuerait à 400 francs, alors qu'aujourd'hui, ces catégories d'âge doivent débourser 450 francs pour pouvoir emprunter le réseau des TPG pendant un an.

L'annonce, l'automne dernier, d'une augmentation des tarifs des TPG pour la fin de l'année 2010 avait provoqué une levée de boucliers, incitant le Grand Conseil à repousser d'un an la hausse de 6,6% prévue. Celle-ci n'entrera en vigueur qu'en décembre 2011.

(ats)