Genève

29 janvier 2019 12:53; Act: 29.01.2019 20:16 Print

J-320 jusqu'au départ du Léman Express

Les travaux pour terminer le tronçon CEVA se poursuivent comme prévu. Des comptes à rebours ont été installés, mardi.

Une faute?

Des comptes à rebours ont été installés dans les gares de Genève et d'Annemasse (F) pour décompter les jours jusqu'à la mise en service intégrale du Léman Express. A J-320, les travaux se poursuivent pour que tout soit prêt à temps.

Les représentants des autorités genevoises, vaudoises et françaises ont appuyé ensemble sur le bouton rouge qui a déclenché le compte à rebours situé près des guichets de la gare Cornavin. Serge Dal Busco, chef du département genevois des infrastructures, s'est réjoui de ce moment symbolique qui marque la dernière ligne droite.

Relier 45 gares

Le conseiller d'Etat a aussi relevé la nécessité de changer les habitudes de déplacements des habitants de la région. Le canton met en place toute une série d'actions pour favoriser le report modal, a-t-il assuré. «C'est une révolution de la manière de se mouvoir», selon le chef du département des infrastructures.

Les prochains mois seront enrichis d'événements pour préparer les Genevois au Léman Express. Des portes ouvertes des chantiers en cours sont prévues en juin, a ajouté M. Dal Busco. A ses côtés, la présidente du Conseil d'Etat vaudois Nuria Gorrite a souligné l'importance de Léman Express pour renforcer l'attractivité des transports publics de la Métropole lémanique.

L'achèvement du nouveau tronçon CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) permettra au Léman Express de relier 45 gares sur 230 kilomètres entre les cantons de Vaud et Genève avec l'Ain et la Haute-Savoie en France. Cette nouvelle offre constituera le plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d'Europe.

Travaux en cours

Les travaux pour terminer le tronçon CEVA se poursuivent comme prévu. La voie ferrée est posée entre les Eaux-Vives et la frontière. Le reste du tronçon côté suisse sera aménagé d'ici l'été. Dans les quatre nouvelles gares souterraines, il s'agit d'installer des escaliers roulants, des ascenseurs, de l'éclairage et de la signalisation. Les premiers tests de circulation des trains auront lieu en été.

La flotte du Léman Express comptera 23 rames FLIRT du constructeur suisse Stadler et 17 rames Régiolis du constructeur français Alstom. Une partie des trains FLIRT est déjà en service alors que les trains Régiolis seront livrés d'ici l'été pour la mise en service intégrale du réseau en décembre 2019.

(nxp/ats)