Genève

20 mai 2019 13:47; Act: 20.05.2019 17:10 Print

L'Etat doit «reprendre le contrôle» de l'aéroport

Le syndicat des services publics (SSP) est indigné par les soupçons de corruption à Genève Aéroport. Il demande la mise sous tutelle de l'établissement.

Sur ce sujet
Une faute?

Les actes de corruption présumée qui éclaboussent Genève Aéroport indignent le syndicat des services publics (SSP). Lundi, ce dernier a réclamé l'intervention du Conseil d'Etat, avec la mise sous tutelle de l'établissement et la démission de son conseil d'administration.

Le SSP demande au conseiller d'Etat Serge Dal Busco, responsable du département des infrastructures, «de reprendre le contrôle» de Genève Aéroport. Selon le syndicat, le conseil d'administration ainsi que la direction de l'établissement n'ont pas rempli leur mission.

Le SSP en veut aussi au gouvernement genevois, qui, en sa qualité d'organe de surveillance des institutions de droit public, a donné son aval aux comptes de l'aéroport durant plus de 5 ans. Il demande, en outre, que certains mandats accordés à des entreprises prestataires soient révoqués, car, «entachés d'irrégularités».

Le syndicat rappelle que selon le règlement d'exploitation de Genève Aéroport, les activités qui y sont exercées doivent faire l'objet d'une concession de la part de l'exploitant. Or, constate le SSP, la grande majorité des 11'000 employés sur la plate-forme n'est pas au bénéfice d'une convention collective de travail (CCT).

Le SSP déplore que, «pendant de nombreuses années», l'aéroport se soit «transformé en un laboratoire de privatisation des services publics». Il regrette que «la précarité ait fait son nid» au sein de l'établissement et que son développement se soit réalisé «à l'appui de sous-enchère salariale» et de temps partiels imposés.

Genève Aéroport se trouve en pleines turbulences depuis une semaine et l'interpellation et la mise en détention préventive du chef de son département de la sûreté. Ce cadre est soupçonné de corruption. Le responsable d'une société genevoise ayant obtenu des mandats à l'aéroport a aussi été prévenu et est sous les verrous.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • S.W le 20.05.2019 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la ville de Genève?

    Il faudrait aussi mettre sous tutelle la ville de Genève à Berne. Parce qu'ici c'est aussi du n'importe quoi.

  • Genevoise Furax le 20.05.2019 14:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genevoise furax

    République bananière ! Risée de toute la Suisse ! Mettez nous sous tutelle bernoise qu on arrête un peu les bêtises et qu un peu de bon sens soit distillé par ici !!!! Ç est une honte, ça se veut ville internationale et ç est pire que tout !

  • Pierre le 20.05.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Maudet république

    C'est marrant que depuis que Maudet est partis de l'aéroport, on trouve des trucs.....

Les derniers commentaires

  • Jusqua La Moelle le 23.05.2019 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourris

    L'état c'était pas maudet ?

  • Jimmy le 23.05.2019 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    La Honte

    Je suis d'accord avec cette proposition car nous les employés sommes dégoûtés de devoir nos battre chaque mois afin d obtenir le minimum de respect et des conditions de travail dignes, or nous travaillons pou AIG et non pour des entreprises dont le seul intérêt est le profit au détriment des employés.

  • rieur le 22.05.2019 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voyageur

    Discrédit sur la direction générale et le conseil d'administration, allez tous, loin,basta.

  • Justitia le 21.05.2019 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Direction de l'aéroport

    Pourquoi le directeur de l'aéroport serait-il seul responsable de manque de rigueur ou de contrôle insuffisant ? Je ne pense pas qu'il se soit lui-même directement impliqué dans les contrôles. Il a certainement fait preuve de naïveté et de confiance aveugle. Mais ne faut-il pas aussi chercher chez ses subordonnés directs ?

    • Coco le 23.05.2019 00:39 Report dénoncer ce commentaire

      Un état dans l'etat

      Le nouveau directeur est la cible facile. Pas un mot sur ses prédécesseurs qui sont responsables de la situation actuelle, qu'a fait la cours des comptes ? Rien , les politiques responsables de l'aéroport? Rien . Facile de prendre les milliards générés et de laisser les magouilles se faire . A croire qu'il faut pas gratter beaucoup pour découvrir des magouilles dans tous les domaines dans ce canton

  • Paul Moron le 21.05.2019 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Le temps presse, hein?!

    Le transport aérien est mort, ou plutôt en phase terminale; ce sera foudroyant. Mais il reste encore un tout petit peu de temps pour se remplir les poches, rajouter des pistes, croître encore un peu, alors il faut faire très vite. Certains deviennent imprudents.