Genève

17 avril 2019 16:41; Act: 17.04.2019 18:51 Print

L'Etat veut des millions pour le numérique à l'école

Le Canton entend acquérir des milliers de tablettes pour les élèves en classe. Il souhaite aussi moderniser le réseau sans fil dans les établissements.

storybild

(Photo: Fatcamera)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil d'Etat veut se donner les moyens de passer à la vitesse supérieure pour déployer le numérique à l'école. Il a adopté ce mercredi deux projets de loi en ce sens. Ces textes, qui doivent encore recevoir l'aval du Grand Conseil, proposent l'ouverture de crédits d'investissement pour un total de 20,924 millions de francs. Tous les niveaux scolaires sont concernés.

Le premier projet de loi concerne les établissements du primaire, où 10,282 millions pourraient être engagés afin d'acheter 16'900 tablettes pour les élèves. Un équipement qui restera en classe et que se partageront les écoliers. Le crédit vise aussi à installer le wi-fi et à acquérir de nouveaux ordinateurs pour les salles de cours.

L'autre moitié des investissements prévus (soit 10,642 millions) est destinée aux cycles d'orientation (secondaire I) ainsi qu'aux collèges ou encore aux écoles de commerces ou de culture générale (secondaire II). Là aussi, les montants demandés serviront à acquérir des tablettes (environ 3300) et à développer le réseau sans fil dans les bâtiments.

Des précautions et des formations

En novembre dernier, le Département de l’instruction publique (DIP) avait dévoilé son plan «pour l'école de 2050». Objectif: instruire et former les élèves en utilisant davantage d'outils numériques, «pour autant qu'ils présentent une plus-value pédagogique». Cela impliquera aussi de nouvelles formations pour les enseignants.

Le Conseil d'Etat rappelle que le DIP mènera une campagne de sensibilisation aux risques liés aux usages numériques: «Il s’agit en effet non seulement d’introduire de nouveaux outils dans les écoles, mais également de permettre aux jeunes d’en maîtriser les dangers».

(dra)