Grand Genève

27 mars 2017 12:04; Act: 27.03.2017 17:07 Print

L'Unige pourrait s'ouvrir davantage à la France

Le maire d'Ambilly souhaite des formations transfrontalières et se dit prêt à construire des logements pour étudiants. L'alma mater genevoise est intéressée.

storybild

(Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Une faute?

Il faut faciliter l'accès des étudiants français à l'Université de Genève, créer des formations transfrontalières et renforcer les liens avec les universités de Savoie Mont-Blanc ainsi que de Grenoble. Pour le maire d'Ambilly (Haute-Savoie/F), l'alma mater genevoise doit devenir l'Université du Grand Genève.

Dans le journal «Le Messager», cité par la «Tribune de Genève», Guillaume Mathelier parle d'une opération «win-win». Selon lui, les fonds issus de l'impôt frontalier pourraient contribuer au financement de l'Unige. D'autre part, il propose qu'Ambilly paie et construise des logements étudiants, qui font cruellement défaut à Genève. Le magistrat imagine cette solution au sein du campus prévu dans un vaste projet de construction d'un nouveau quartier sur le territoire communal, à proximité de la gare CEVA d'Annemasse.

Université de Genève plutôt favorable

La collaboration universitaire franco-genevoise pourrait cependant se heurter à des difficultés administratives, les statuts et les normes n'étant pas les mêmes des deux côtés de la frontière. Mais, pour le maire d'Ambilly, elles ne seraient pas insurmontables, notamment en matière de formation continue et d'enseignement de domaines généralistes comme les sciences humaines.

L'Université de Genève précise que des collaborations avec des institutions françaises, comme Grenoble et Lyon, existent déjà. Cependant, elle voit d'un bon oeil les propositions de Guillaume Mathelier. Le partage d'infrastructures très coûteuses est intéressant, tout comme la perspective d'une plus ample participation de l'Unige à des projets européens, note le rectorat. Ce dernier dit cependant attendre la construction du futur campus d'Ambilly pour y voir plus clair.

(dra)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pas d'équivalences le 27.03.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    marre

    faudrait déjà qu'on leur demande de passer un bac suisse... marre de voir que l'accès aux études est plus difficile pour les Suisses (en Suisse) que pour les autres... idem pour les bourses et les aides de l'Etat...

  • Marc S le 27.03.2017 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre de payer pour les autres

    Naturellement c'est de nouveau les Genevois qui vont passer à la caisse. Stop au déficit.

  • al1soumis le 27.03.2017 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    belle collaboration

    bravo, pensons également à une collaboration dans le sens inverse, comme par exemple les études pour devenir vétérinaire qui n'existent qu'en allemand chez nous?

Les derniers commentaires

  • Ptitpixel le 31.03.2017 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous d'abord!!!

    Je suis étudiante à Genève (Suisse et née ici), je n'ai jamais eu droit à une bourse alors que nous vivions à deux (famille mono-parentale avec un petit salaire) et PERSONNE n'a JAMAIS pu nous aider pendant toute ma scolarité. J'ai travaillé pour me payer mes livres dans une unige dans laquelle je ne peux même pas m'asseoir. En vivant dans un logement précaire dans lequel je ne peux pas réviser. Alors s'il-vous-plaît, pensez d'abord à nous avant de vouloir aider les autres. Merci

  • etudiant francais le 29.03.2017 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas un nivelement par le bas!!!

    Et moi qui penser que je n'allait jamais rentré a geneve, parce-que trop de etudiant veulent mais personne veut et au final les Suisse aussi trinkent. comme ca tt le monde peut allé etudier a uni-GE et au final on echange et tt le monde est contant. sauf les suisses toujours en train de râlé. Nous aussi on on a marre.

  • Eddy en furie le 29.03.2017 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Ex-étudiant

    C'est gentil tout ca. Les étudiants genevois dorment où? Déjà que certains ont 28 ans et vivent toujours chez les parents... ca craint cette situation de Tanguy, mais tant pis, allez! Payons aussi les étudiants étrangers pour venir étudier ici! La ruine totale cette politique discriminatoire.

  • lulu le 29.03.2017 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Raz le bol

    Ha bon. Jusqu'à présent les français ont tjs crié haut et fort que leurs écoles et leurs diplômes étaient les meilleurs. que nos diplômes ne valaient pas un clou. Et voilà que tout a coup on a les bonnes écoles et les bon diplômes??? encore une histoire pour grignoter les pains de chez nous. Pfffffff

  • Ted Demore le 28.03.2017 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    Faites des gosses, c'est l'avenir

    Une fois de plus en Suisse, nos dirigeants trouvent parfaitement justifié d'offrir, à des étrangers, des formations qui coûtent réellement plusieurs dizaines de milliers de CHF en contrepartie d'un écolage de 1000 et quelques CHF pendant que le contribuable paye plusieurs milliers de CHF mensuels pour une simple place de crèche. Non mais sérieusement, faudrait arrêter de nous prendre pour des billes!!!