Fiscalité genevoise

04 octobre 2011 09:18; Act: 04.10.2011 09:45 Print

L’amnésie fiscale peut coûter cher

par Thomas Piffaretti - Les impôts ont augmenté en 2010 pour les parents divorcés du canton de Genève. Les effets douloureux se font sentir seulement maintenant.

Une faute?

Face aux impôts, mieux vaut avoir la mémoire longue. En ce début d’automne, de nombreux parents divorcés, dont un haut fonctionnaire et un avocat réputé, sont en train d’en faire l’amère expérience. «J’ai reçu récemment une lettre m’intimant de payer 10'000 fr. sous 30 jours pour solder mes impôts 2010, alors que j’ai réglé tous mes acomptes provisionnels», s’offusque un papa concerné, dont la statut civil n’a pas changé depuis des années.

La raison? La nouvelle loi sur l’imposition des personnes physiques (LIPP), votée fin 2009 par le peuple et entrée en vigueur début 2010, qui modifie le système de taxation des parents divorcés. Avant, même séparés, les deux ex-conjoints étaient considérés comme mariés face à l’administration fiscale. Ils bénéficiaient donc toujours d’un barème préférentiel. Mais les règles ont changé. Désormais, seul le géniteur assurant l’essentiel de l’entretien des enfants profite d’un taux réduit. Son ex est, lui, taxé comme célibataire et voit ses impôts prendre l’ascenseur.

Pourquoi ces surtaxes arrivent-elles seulement maintenant, sans avertissement préalable? «C’est le rythme des impôts, explique Cédric Marti, pour la direction de l’Administration fiscale cantonale. Nous traitons actuellement les déclarations de l’année 2010 et envoyons au fur et à mesure les décomptes finaux.» Quant à sa communication, le département des finances la juge suffisante, avec la publication de la LIPP dans la Feuille d’avis officiel, fin 2009. «C’est du foutage de gueule, ils auraient pu envoyer un rappel avec les borderaux 2010», explose un contribuable.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pas bête la bête le 04.10.2011 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Qui croyait prendre .....

    Moi l'année prochaine j'ai des palques FR et continurais à bosser à Genève et hop je p.....le fisc hahahaa

  • Lulu le 05.10.2011 07:18 Report dénoncer ce commentaire

    Impôts

    Ca, c'est la situation que l'on vit en n'étant pas mariés. Mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'on dit toujours que les couples mariés sont fiscalement désavantagés par rapport aux couples non mariés alors que là, on a la nette impression du contraire.

  • Geremiah le 04.10.2011 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    C?est pô juste !

    Aie !Aie! Aie ! comment rembourser le credit du 4x4 de M. et le cabrio de Mme. La playstation et l'écran 3D des enfants, l'hypothèque de la maison et le loyer de l'appart de M. Les vacances et les restos. Sans oublier l'école et le fitness de Mme. Et le prochain iphone qui sort maintenant. Messieurs des Impôts. 10'000 .- à payer pour quelque chose dont je ne profiterai pas directement. Quelle injustice ! Je demande lamnistie de mes impôts. Et je réclame un statut spécial comme "bons consommateurs à crédit qui se moque du reste".

Les derniers commentaires

  • Lulu le 05.10.2011 07:18 Report dénoncer ce commentaire

    Impôts

    Ca, c'est la situation que l'on vit en n'étant pas mariés. Mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'on dit toujours que les couples mariés sont fiscalement désavantagés par rapport aux couples non mariés alors que là, on a la nette impression du contraire.

    • jp1217 le 05.10.2011 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      A chacun de faire son calcul

      un couple marié dont seul l'un des deux payeras beaucoup moins d'impôts qu'en étant imposé en tant que célibataire. Par contre si les deux travaillent, il y a bien des chances que les deux salaires cumulés vous fassent monter dans les taux d'imposition. Tout dépends des salaires, des charges de familles, chaque cas peut être différent

  • jean-luc le 04.10.2011 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Justice enfin

    Bienfait, a force de faire des différence entre célibataire et marié....

  • pas bête la bête le 04.10.2011 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Qui croyait prendre .....

    Moi l'année prochaine j'ai des palques FR et continurais à bosser à Genève et hop je p.....le fisc hahahaa

    • Paul HISSE le 05.10.2011 18:16 Report dénoncer ce commentaire

      C'est juste

      Va en Valais et ça sera encore moins cher ;-)

  • jp1217 le 04.10.2011 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    qui veut se cotiser pour les aider

    Pas grave pour les deux personnes citées, pour un avocat, c'est quoi 10'000.- CHF, deux jours de travail, pauvre chou... et je pense que le haut fonctionnaire ne doit pas être loin. D'autres personnes doivent avoir des problèmes financiers bien plus importants que ces hauts salaires. Mais il n'y a rien de nouveau, quand je me suis divorcé il y a 13 ans, je suis effectivement passé du barême marié au barème célibataire, mais on peut déduire les pensions du revenu imposable....

  • Maman et employée à 100% le 04.10.2011 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne nouvelle

    Enfin un peu de justice! ça fera peut-être un peu équilibre face au parent (surtout pour les mamans) qui ont la charges des enfants! Parceque jusqu'ici les pères paient une misère de pension pas plus d'impôt et se plaignent de ne pouvoir partir que 3 fois par année en vacances sans oublier les week-ends...

    • Bouib le 04.10.2011 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne sais pas...

      Un précision cependant, lorsque l'ex vit avec un concubin, comment est-elle taxée ? célibataire ou ??

    • cortese Aurelio le 04.10.2011 12:15 Report dénoncer ce commentaire

      Bonne nouvelle?

      Heu!!!! J'ai bien lu????? Les mamans qui se considérent seules autorisées pour garder les enfants, dans le seul bût de se faire entretenir au frais de malheureux papas, qui eux n'ont qu'a se débrouiller pour finir les fin de mois. C'est plutôt ça la réalité!!!!!

    • Nom/Prénom le 04.10.2011 12:55 Report dénoncer ce commentaire

      Égalité à sens unique.

      "(surtout pour les mamans)" des propos révélateurs de la prétendue égalité souhaitée par les femmes. Des pères aimeraient pouvoir s'occuper de leurs enfants, mais la justice partiale et inégalitaire ne leur laisse pas la possibilité de le faire autrement que par un virement mensuel.

    • Papa en colère le 04.10.2011 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      cOUPE DE GUEULE

      Tout faux madame si pour vous 1000.-chf par mois c'est une misère je me fais du soucis ...et oui c'est ce que j'ai payer pendant 16 ans soit un total de 192000.-chf , c'est toujours une misère ou ça vous parle maintenant en plus c'est madame qui est partie avec pertes et fracas , alors arrêter de pleurer pauvre M A M A N