Genève

17 novembre 2019 08:12; Act: 17.11.2019 08:25 Print

L'avenir de l'aéroport sur la sellette

Dimanche prochain, les Genevois sont appelés aux urnes pour se prononcer notamment sur le développement de l'aéroport.

storybild

L'avenir de l'aéroport de Genève n'est pas le seul objet en votation dimanche prochain. (Photo: Keystone/Photo d'archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Un dimanche de votations chargé attend les Genevois dimanche prochain. Huit questions leur sont posées. Ils devront notamment se prononcer sur une initiative qui demande un pilotage démocratique de l'aéroport de Genève et sur son contre-projet.

Lancée par la CARPE (Coordination régionale pour un aéroport urbain, respectueux de la population et de l'environnement), l'initiative entend permettre à l'Etat de Genève de maîtriser le développement de l'aéroport en tenant compte à la fois des intérêts économiques, de l'environnement et de la qualité de vie de la population riveraine.

Le contrôle se fera notamment par le Grand Conseil, qui recevra régulièrement un rapport de l'aéroport fixant les principaux objectifs à moyen et long termes. Les initiants font remarquer que le nombre de passagers de l'aéroport a doublé en 15 ans et que 25 millions de passagers par année sont envisagés en 2030.

Contre-projet proposé

Les opposants au texte soulignent que l'aéroport est soumis à un cadre légal essentiellement fédéral qui garantit aujourd'hui un contrôle public. Le gouvernement estime, de son côté que l'aéroport doit garder son autonomie et une grande souplesse de gestion pour assurer la bonne marche de ses activités.

Un contre-projet «plus pragmatique» est proposé comme alternative à l'initiative par l'exécutif. Le texte rappelle l'autonomie de l'aéroport et insiste sur l'équilibre à conserver entre la vitalité économique de la plate-forme et les exigences de développement durable et de diminution des nuisances.

Expérimentation animale

Outre l'aéroport, le corps électoral devra aussi se prononcer sur une autre initiative demandant cette fois un meilleur contrôle de l'expérimentation animale. Le texte veut accorder plus de pouvoir aux associations de protection des animaux dans les procédures d'autorisation.

Les initiants estiment que Genève recourt de façon croissante à l'expérimentation animale, parfois sans rapport avec le développement d'un nouveau médicament. Opposés au projet, le gouvernement et l'Université de Genève estiment le cadre légal actuel suffisant et craignant pour la recherche médicale à Genève.

Terrains de football

Sur le plan de l'aménagement, les électeurs devront décider du sort d'un important projet au Grand-Saconnex (GE), au lieu-dit du «Pré-du-Stand». La zone agricole doit être transformée pour accueillir des équipements publics, des bureaux et des terrains de football.

Cette infrastructure sportive doit servir au Servette FC. L'équipe grenat et sa relève pourront ainsi quitter Balexert, leur lieu d'entraînement actuel. Sur la place libérée, le canton pourra construire un cycle d'orientation. Le monde du ballon rond, à Genève, soutient ce déménagement.

Encore une initiative

L'initiative «Construisons des logements pour toutes et tous» est aussi au menu des votations. Le texte a pour objectif, en cas de pénurie de logements, de rendre obligatoire le recours à la zone de développement dans le cas de projets de construction de logements. La création de zone ordinaire serait exclue dans ces cas.

Les Genevois devront enfin voter sur une loi constitutionnelle qui vise à limiter drastiquement l'utilisation de produits phytosanitaires et sur un projet d'aménagement dans le quartier du Petit-Saconnex, qui doit permettre la construction, à terme, d'environ 200 logements.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • jules dB le 17.11.2019 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    juste se rappeler

    L'aéroport a été construit A L'EPOQUE en pleine campagne loin des habitations. puis les promoteurs sont arrivé et on bâti tout azimut autour de ce dernier. Quand au traffic de personnes, adressez vous à vos chers élus et leurs politiques d'accueil. Eh oui! on est de plus en plus sur cette terre.

  • Dann le 17.11.2019 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Méfiance..

    C'est clair qu'avec le Hodger's Comicos Club dans 5 ans y a plus d'aéroport. Remplacé par un parc à vélos.

  • JJ 1112 le 17.11.2019 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci

    Laisser l'aéroport s'agrandir svp ! Ne faites pas les pénibles.

Les derniers commentaires

  • Ange 0 et Démon le 27.11.2019 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    Stop polution

    Fermer pour cause de destruction de la planète

  • Jean-Marc le 20.11.2019 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe où!

    Cet aéroport n'a rien à faire là! Toutes les villes du monde, sauf certaines rares villes du tiers monde, ont un aéroport situé à 30 km du centre (Rome, Paris, Berlin, Zurich...). A Genève il est à 4 km du pont du MtBlanc!! La seule raison pourquoi il est là est qu'on n'a pas osé envisager qu'il soit en France (c'est pourtant bien le cas pour Bâle et pour bcp d'autres villes) ou sur Vaud! Imaginez un aéroport à Manhattan: ce ne serait pas une bêtise d'après vous? Arrêtez de croire que tout tombe du ciel, alors que ces décisions ont été prises par des hommes responsables comme vous et moi!

    • Buck Dany le 20.11.2019 18:27 Report dénoncer ce commentaire

      Aéroport Ouest Suisse

      D'accord avec vous. En plus, avec les 2.7 millions d'habitants de Suisse occidentale non genevois, il me semble évident aujourd'hui qu'un nouvel aéroport pour cette région devrait être aménagé dans une zone géographique beaucoup mieux centrée, moins urbanisée et avec deux pistes. Par exemple à Payerne, à côté d'une jonction autoroutière et avec la possibilité d'y développer le réseau CFF.

    • Jean-Marc le 21.11.2019 14:52 Report dénoncer ce commentaire

      @Buck Dany

      Merci pour ces bonnes paroles sensées et sans esprit de clocher, qu'on retrouve malheureusement si souvent en lisant les posts de ce forum!!! Je ne dis pas qu'il faut supprimer Cointrin comme ça tout soudain, mais qu'on commence à développer Payerne et qu'on s'y détourne avec les années. On sera tous gagnants, les Genevois en premier (mais pas les râleurs genevois, des naturalisés qui veulent devenir calife à la place du calife!)

  • Âne Ries le 20.11.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    La désinformation et les ânes

    Quand on lit toutes les idioties qui sont dites sur ce forum..on croit rêver. Merci d'ouvrir ce lien et de vous cultiver un peu avant de débiter un tas d'âneries. D'avance merci: Bon visionnage!!!

    • Ange 0 et Démon 1 le 27.11.2019 20:00 Report dénoncer ce commentaire

      L'âne intelligent

      Sage conseil... met le en pratique ,merci

  • Octave Vairgebel le 19.11.2019 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout pas

    Surtout pas confier notre aéroport aux élus car c'est, dans quelques années, la mort de la seule entreprise qui rapporte de l'argent à l'Etat ! Maintenant, si XR veut bloquer des accès, que ces manifestants bloquent les frontières avec la France car la majorité des bagnoles des frontaliers roulent au diesel . Cela aura 2 conséquences, la première nous respirerons de l'air moins pollué et la deuxième nous prouvera que sans les frontaliers, Genève est bloqué..ou pas !!! Le problème est que le blocage doit se faire à 6 h. le matin et que, pour nos manifestants, c'est l'heure de sortir des bars !

  • Zorgl le 18.11.2019 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    Scier la branche...

    Je pense que la France sera tout heureuse de reprendre ces 25 millions de passagers une fois que les genevois qui ont envoyé deux extrémistes de gauche écolo à Bern se seront tirés une belle dans le pied.