Genève

29 juillet 2016 07:22; Act: 03.08.2016 16:20 Print

L'avion décolle trop tard, ils passent la nuit à Lyon

par Marine Guillain - Un vol pour Genève a été dérouté vers Lyon (F) dimanche. Un bus a conduit les passagers à bon port… le lendemain.

storybild

Depuis le début de l'été, easyJet souffre de couacs de manière chronique, provoqués par de multiples facteurs. (Photo: AFP/Fabrice Coffrini)

Une faute?

«La compagnie nous a promis un bus pour rentrer à Genève, mais en réalité, on nous laisse nous débrouiller seuls à l'aéroport de Lyon!» Un passager du vol easyJet de dimanche au départ d'Ibiza ne décolérait pas, lundi à 5h du matin. Son avion devait atterrir à Cointrin à 22h55. Mais il a décollé avec deux heures de retard. C'est donc sur le sol de Lyon que les passagers ont finalement posé pied, l'aéroport de Genève n'autorisant pas les atterrissages après 00h29.

«Une fois à Lyon, les passagers ont été pris en charge par notre équipe, indique easyJet. Cependant, du fait d'une forte demande sur la zone, aucune entreprise de bus n'était en mesure de les transporter durant la nuit.» Ils ont été acheminés vers les hôtels les plus proches, jusqu’au départ de leur bus, lundi à 7h45, précise la compagnie, qui s'excuse pour «le désagrément causé. Le retard est dû au remplacement d'un des membres de l'équipage, qui allait dépasser le maximum légal d'heures travaillées», poursuit easyJet.

Lundi soir, c'est un vol au départ de Porto qui a été reporté au lendemain matin. Tout le personnel de bord avait cette fois atteint le maximum légal d'heures de travail à cause d'un retard lié à un problème de bagage, et aucun équipage de remplacement n'était disponible.

Depuis le début de l'été, easyJet souffre de couacs de manière chronique, provoqués par de multiples facteurs. Selon Mike Gerard, président de l'association des riverains de Cointrin et expert du trafic aérien, c'est le 5e vol dérouté sur Lyon en juillet. EasyJet ne confirme pas ce chiffre, mais note que «sur 415 vols hebdomadaires passant à Genève, c'est peu». «Les retards sont souvent dus à un manque d'appareils de réserve d'easyJet Suisse, et au fait qu'easyJet UK emprunte les avions suisses pour dépanner», avance Mike Gerard. EasyJet dit avoir assez d'appareils, mais avoir affronté cet été congestion du trafic, météo difficile et grèves sans précédent.