Genève

28 août 2019 16:35; Act: 28.08.2019 16:45 Print

L'élue Verte voilée quitte ses fonctions et son parti

par Jérôme Faas - Sabine Tiguemounine a démissionné du Conseil municipal de Meyrin, notamment en raison de son désaccord avec les écologistes sur le mariage gay.

storybild

Sabine Tiguemounine quitte le Conseil municipal de Meyrin. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Sabine Tiguemounine a démissionné du Conseil municipal de Meyrin. L'élue Verte, célèbre pour n'avoir pu siéger en juin en raison de son voile islamique et de l'adoption par le peuple de la loi sur la laïcité, quitte aussi son parti. Son président, Nicolas Walder, explique que le battage médiatique fait autour de cet épisode a été «très douloureux» pour elle et l'avait incitée à prendre du recul. Mais son départ des écologistes est surtout lié à des divergences de fond, explique Nicolas Walder.

«Certains positionnements forts de notre parti étaient en désaccord avec son éthique et son engagement religieux», indique le président. En janvier, Sabine Tiguemounine avait publiquement pris position contre le mariage pour tous. «Je ne suis pas favorable au mariage entre deux personnes du même sexe, car pour moi le mariage est lié à l'engendrement afin de pérenniser l'espèce humaine», avait alors déclaré l'élue. Ces propos avaient heurté plusieurs écologistes, valant un recadrage à l'intéressée.

La démission de Sabine Tiguemounine n'est donc pas motivée par une impossibilité de siéger voilée, puisque cette interdiction a été suspendue par la justice en attendant qu'elle statue sur le recours des Verts. Le parti conteste en effet l'interdiction de porter des signes extérieurs d'appartenance religieuse dans les conseils municipaux et au Grand Conseil. La Chambre constitutionnelle n'a pas encore tranché.