Genève

15 novembre 2018 12:40; Act: 15.11.2018 13:58 Print

L'exécutif genevois privé de cartes de crédit

Les membres de l'exécutif de la Cité de Calvin devront payer leurs frais de leur poche avant de se faire rembourser.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil municipal de la Ville de Genève ne veut plus que les magistrats disposent de cartes de crédit personnelles au nom de la Municipalité. A la suite de l'audit de la Cour des comptes sur les frais professionnels, il a adopté mercredi soir deux projets de délibération dans ce sens.

Ces propositions du PLR et de l'UDC ont été adoptées à de larges majorités, a indiqué jeudi à Keystone-ATS Eric Bertinat, président du délibératif, confirmant une information de la RTS. Selon le texte du PLR, il s'agit de s'aligner sur la pratique en vigueur dans les autres villes du pays. Quant au projet de délibération de l'UDC, il supprime l'article sur les cartes de crédit du nouveau règlement.

Après le rapport de la Cour des comptes sur les frais professionnels et l'utilisation abusive par certains magistrats de leur carte de crédit professionnelle, le Conseil administratif a modifié le règlement ad hoc. Depuis le 1er novembre, la carte de crédit professionnelle est à la charge des comptes personnels de leurs titulaires, qui pourront se faire rembourser sur justificatif.

Le délibératif n'a pas jugé la mesure suffisante et a voulu donner un signal fort. Ses décisions entreront en vigueur si elles reçoivent l'aval du Service de surveillance des communes.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • grincheux le 15.11.2018 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    frais de représentation

    Et les 13'000,-- francs pour les frais de représentation ????? on en fait quoi ??? C'est vraiment se moquer du citoyen contribuable. A croire qu'ils vivent vraiment sur une autre planète. Honteux

  • Martin graf le 15.11.2018 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sous tutelle

    le lien de confiance est rompu. il est inutile de les mettre sous tutelle....démissionnez messieurs dames.

  • Tobi* le 15.11.2018 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changement

    Demission M. Barazzone et retrait du conseil National. Et M. Tornare directement avec

Les derniers commentaires

  • Carlito le 19.11.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Carton rouge

    Remplaçons la carte de crédit par un carton rouge.

  • Trebuh le 17.11.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Descartes !

    Comme René les maths et une certaine philosophie ils connaissent ! Ils les applique avec la plu efficience bassesse.

  • Gnouffe56 le 16.11.2018 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas pousser

    On retire le joujou et c'est tout ? Ça va pas ? Inadmissible ! Si ça continue on finira par devoir les lyncher nous-mêmes ! Ou alors on ne paie plus nos impôts jusqu'à ce qu'ils remboursent er soient en taule !

  • Marco le 16.11.2018 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui

    Malheureusement les qq bons payent pour tous les mauvais ! Des Barazzone il y en avait depuis des décennies et aucune personne ne sest inquiétée.

    • Achille Talon le 16.11.2018 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marco

      Ok soit, et si on parlait de ceux qui n'ont pas de note de frais frauduleuse mais qui ont des ambitions démesurées financièrement parlant pour la Collectivité? C'est pas aussi important ça?....ah ben lui il est bien et tout propre pasqueuuuu il a 700 francs annuel de téléphone...foutaises et sur capacités à vouloir plutôt que pouvoir le faire!

  • Pierre Albert le 16.11.2018 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    Cest le moment, rien ne justifie lusage de cartes de crédit. Dans le privé ça nexiste pas à part le grand patron. Chacun utilise sa propre carte et relève uniquement ce qui est professionnel pour demander le remboursement à son patron