Genève

28 février 2019 12:08; Act: 28.02.2019 12:10 Print

L'extension du siège de la police abandonnée

L'Hôtel de police situé à la Gravière ne sera finalement pas agrandi. Le Canton y a renoncé malgré les neuf millions de francs engloutis pour des études.

storybild

Les locaux, d'un coût de près de 95 millions de francs, ont été inaugurés en 1993. (Photo: Google )

Une faute?

Les locaux de la police cantonale genevoise au chemin de la Gravière ne bougeront plus. Prévu depuis vingt-cinq ans, le projet d'extension du Nouvel Hôtel de police a été abandonné, relate jeudi la «Tribune de Genève». Une passerelle devait aussi être construite pour permettre un accès à la rive droite de l'Arve pour les véhicules de secours. Malgré des études poussées qui ont coûté plus de 9 millions de francs, le Conseil d'Etat indique renoncer aux travaux dans un texte transmis le 13 février au Grand Conseil.

Deux raisons sont invoquées pour justifier cet abandon: d'une part, le concept imaginé prévoyait d'intégrer une école de police, ce qui est devenu superflu depuis que les policiers genevois sont formés à Savatan (VD); d'autre part, l'Etat a prévu de construire 300 logements après le rachat en 2017 d'une parcelle adjacente à Firmenich, où devait s'étendre l'Hôtel de police. De nouvelles études sont donc prévues pour trouver des emplacements pour les forces de l'ordre. Une des pistes serait d'obtenir des espaces du côté de la route des Jeunes.

(leo)