La Praille (GE)

25 juillet 2018 14:14; Act: 25.07.2018 15:22 Print

L'incendie a détruit 150 tonnes de papier

Débuté mardi à 18h, le sinistre qui a frappé l'entreprise de recyclage Papirec n'a été maîtrisé qu'aux alentours de minuit.

storybild

Mercredi à 8h du matin, les opérations de déblayage avaient débuté. (Photo: jef / 20 minutes)

Sur ce sujet
Une faute?

Comme ils s'y attendaient mardi en début de soirée, les pompiers ont mis plusieurs heures à éteindre l'incendie de Papirec, à la Praille. L'incendie qui a frappé l'entreprise de recyclage à 18h20 s'est prolongé durant toute la nuit. Il n'a été maîtrisé (c'est-à-dire pas éteint, mais sous contrôle) que vers minuit, rapporte ce mercredi le lieutenant du Service d'incendie et de secours (SIS) William Vuissoz.

«Au total, le sinistre a directement touché 150 tonnes de papier», conditionné en ballots compressés d'environ deux mètres sur deux. «Ils étaient soit empilés, soit sur des étagères, et atteignaient le plafond de la halle.» Evacuer ces cubes de matériau compacté a constitué la principale difficulté pour les sapeurs. «Or, si on ne les sort pas et qu'on ne les éventre pas, il est impossible de les éteindre», explique le lieutenant.

Trente-cinq pompiers professionnels munis de dix-sept véhicules se sont ainsi attelés à ce chantier titanesque, aidés des pompiers volontaires de Lancy et de Carouge. Le sinistre n'a fait aucun blessé. Durant la nuit, les secours ont veillé le feu afin de s'assurer qu'il ne reprenne pas. Les opérations d'évacuation des déchets ont débuté ce mercredi matin - une tâche délicate puisqu'il existe alors un gros risque d'embrasement, le feu couvant encore à certains endroits de la montagne nauséabonde encombrant la chaussée. Ce travail devrait s'achever mercredi en fin d'après-midi.

(jef)