Occupy Geneva

05 décembre 2011 15:20; Act: 05.12.2011 16:03 Print

L’indigné originel visite le camp genevois

L’auteur du livre «Indignez-vous!», Stéphane Hessel, dont l’ouvrage a donné son nom au mouvement de contestation mondial, était de passage lundi aux Bastions.

storybild

Stéphane Hassel s'est rendu à Genève sur l'invitation des Indignés du bout du lac. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une visite hautement symbolique qu’ont reçu lundi les Indignés genevois. L’ancien diplomate français, Stéphane Hessel, s’est en effet rendu aux Bastions pour affirmer son soutien aux militants du camp. Le nonagénaire avait rédigé en 2010 l’ouvrage «Indignez-vous!», dont les principes ont été repris depuis dans le monde entier.

«Mon livre répond à une angoisse et provoque l’indignation chez certains qui se retournent ensuite contre des cibles qui sont proches d’eux, a-t-il expliqué. Nous sommes à un moment où la société mondiale peut franchir un palier. Aujourd’hui, nous avons la possibilité de forger une nouvelle société.» Venu sur l’invitation d’Occupy Geneva, Stéphane Hessel, a fait le tour du camp avant de saluer un «mouvement sympathique».

Celui qui a embrassé la résistance pendant la Seconde guerre mondial puis a participé à la rédaction de la charte fondamentale des Droits de l’Homme, a affirmé souscrire «à cette charte qui veut ramener l’esprit de Genève, emprunt de solidarité, d'intégrité et de paix. Genève est un lieu où l’on peut trouver des cibles d’indignation. A mon avis, les banques et les spéculateurs financiers font preuve d’un manque de considération dans leur manière de gérer leurs affaires.»

(20 minutes)