Début 2012

01 mars 2011 16:08; Act: 01.03.2011 16:20 Print

La BNS va fermer la caisse de Genève

La Banque nationale suisse (BNS) va centraliser le trafic des billets et des pièces à Berne et Zurich.

Une faute?

Cette mesure entraînera la fermeture dès janvier 2012 de la caisse de Genève, qui effectue trop peu d'opérations pour justifier son maintien. Quinze collaborateurs sont touchés par cette mesure, a annoncé mardi la BNS. Grâce à des retraites anticipées et des mutations internes, la Banque centrale ne devrait procéder à aucun licenciement.

Le Conseil de banque de la BNS a décidé vendredi dernier de fermer la caisse de Genève au 31 janvier 2012. L'institut d'émission explique que les opérations à la caisse de Genève «ne portent plus sur une quantité suffisante de numéraire pour permettre une exploitation efficace sur le plan économique». La BNS avait déjà fermé à la fin des années 90, pour les mêmes raisons, les caisses d'Aarau, de Bâle, de Lausanne, de Lucerne, Neuchâtel et Saint-Gall. La caisse de Lugano avait à son tour dû cesser ses activités en 2006.

Le processus de concentration dans le domaine des mouvements de numéraire se poursuit. Les principaux partenaires de la Banque nationale, à savoir les banques, La Poste et les entreprises spécialisées dans le transport de fonds transfèrent de plus en plus le trafic du numéraire vers quelques sites bénéficiant d'une situation centrale. Les sites de Zurich et Berne, par leur situation centrale et l'infrastructure en place, sont quant à eux indispensables pour l'approvisionnement de la Suisse en numéraire, argumente la BNS.

(ap)