Genève

04 janvier 2016 18:53; Act: 04.01.2016 18:53 Print

La Maison des assoc' réclame 19 millions à l’État

par Julien Culet - Deux initiatives demandant à éponger la dette de l’institution et à agrandir ses locaux aux frais du Canton ont été déposées lundi.

storybild

La Fondation estime que lEtat doit payer pour rénover ses locaux. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous ne voulons pas payer les travaux, les bâtiments appartiennent à l’État», lance Régis De Battista, directeur de la fondation qui gère la Maison des Associations. Deux initiatives pour aider le lieu qui accueille quelque 60 organisations (encadré) ont abouti, ont annoncé lundi les initiants. Des textes qui demandent de solder la dette de 2,2 millions pour des rénovations datant de 2000 et de financer la réfection et l’agrandissement des locaux pour 16,5 millions.

Depuis 16 ans, la Fondation doit payer 250 000 fr. par an pour l’emprunt. «Cela nous met en difficulté car nous n’avons pas de subventions», précise le directeur. L’extension doit elle répondre à la hausse de la demande du milieu associatif. Quatre salles, une trentaine de bureaux et quinze logements étudiants verraient le jour. Le tout doit être financé par l’Etat, propriétaire, d’après les responsables. «Là, nous sommes comme un malade hospitalisé qui doit payer son lit et son matériel médical», image Régis De Battista.

Pour le Canton, il n’est pas question de mettre la main au porte-monnaie. Il dit déjà soutenir la Maison des associations «en mettant gratuitement les locaux à disposition jusqu’en 2027, indique Henri Roth, porte-parole du département des Finances. Ce délai semble suffisant pour permettre à la Fondation d’amortir l’emprunt qu’elle a contracté.»

«Au vu de l’état des finances cantonales et de l’absence de budget 2016, je ne pense pas que ce soit le bon moment, juge pour sa part la députée PLR Nathalie Fontanet. Et l’État a d’autres priorités, comme la rénovation des écoles dont le niveau de délabrement met en danger les élèves.»