Genève

27 juin 2014 19:09; Act: 27.06.2014 19:27 Print

La baisse des tarifs des TPG repoussée

La loi sur les nouveaux tarifs des transports publiques genevois n'entrera pas en vigueur en juillet comme prévu; les usagers devront patienter jusqu'en décembre.

storybild

Des employés des Transports publics genevois (TPG) participent à une manifestation contre la direction des TPG, ce jeudi 26 juin 2014,à Genève. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

A une large majorité, le Grand Conseil genevois a décidé de repousser au 14 décembre l'entrée en vigueur de la loi sur les nouveaux tarifs des TPG. Votée en mai, l'initiative de l'AVIVO sur la baisse des prix demandait une entrée en vigueur deux mois après la votation.

Les députés ont convenu qu'il est impossible de mettre en oeuvre ce texte, qui implique une baisse des tarifs pour certains usagers, dans un délai aussi court. Or le 14 décembre correspond au changement d'horaire des Transports publics genevois (TPG). Et la commission des transports doit encore étudier trois projets de loi, dont certaines corrigent le texte de l'initiative.

Incompréhension?

Au PLR, Renaud Gautier a fait part de son malaise personnel sur ce report. «Le peuple a voté. Les fautes de plume étaient connues de la population. Il est présomptueux de dire que le peuple n'a rien compris», a-t-il relevé.

Le député d'Ensemble à gauche Pierre Vanek en a profité pour déclarer son opposition à la réduction des prestations envisagée par le Conseil d'Etat à la suite de la votation. «Il y aura lieu de faire une vigoureuse promotion des nouveaux tarifs pour accroître le nombre d'usagers. Les TPG n'enregistreront ainsi pas de perte de recettes», a-t-il déclaré.

(ats)