Genève

27 février 2019 15:43; Act: 28.02.2019 11:28 Print

L'ex-chancelière voyageait bien plus que les élus

par Jérôme Faas - Le Conseil d'Etat a publié ce mercredi ses frais effectifs pour la période 2014-2018. Anja Wyden Guelpa a beaucoup coûté en déplacements.

storybild

Anja Wyden Guelpa était la chancelière du Canton de Genève jusqu'en juin 2018. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement genevois a rendu publics ce mercredi les frais que se sont fait rembourser, de 2014 à 2018, les conseillers d'Etat et la chancelière. A première lecture, peu d'éléments incongrus sautent aux yeux. «En l'état, il nous semble que les choses fonctionnent plutôt bien. On n'est pas du tout dans ce qui a été découvert en Ville de Genève», a commenté la conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta. Peu d'éléments, sauf un. «Vous aurez vu que notre chancelière (ndlr: Michèle Righetti) ne voyage pas autant que la précédente (ndlr: Anja Wyden Guelpa)», lâche ainsi l'élue socialiste, appelée à se prononcer sur les frais de cette dernière.

En effet, si l'on regarde le total des dépenses sur cinq ans, Anja Wyden Guelpa est troisième, avec 75'092 francs, derrière Luc Barthassat (84'213 francs) et Pierre Maudet (86'354 francs). Si l'on isole les frais de déplacements en train et en avion, elle devance en revanche tous les conseillers d'Etat, et de loin. Elle a dépensé de la sorte 36'055 francs sur cette période, environ le double du deuxième, Mauro Poggia (20'367 francs) et du troisième, Pierre Maudet (16'024 francs). A titre de comparaison, sa successeure, Michèle Righetti, ne s'est fait rembourser que 498 francs entre le 1er juin et le 31 décembre 2018, dont 174 francs de déplacements.

Contactée ce mercredi, Anja Wyden Guelpa était injoignable.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dura Lex Sed Lex le 27.02.2019 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Qui paie...et bien nous.

    On devrait demander à la cour des comptes de faire un audit jusquà 10 ans en arriéré, et tous ceux qui ont dépense les deniers de létat, par abus ou sans raison valable soient dénoncées au M.P. et obligés de rembourser la totalité des sommes dépensées avec des intérêts! comme n'importe quel citoyen dans le privé, étant donne que s'il faisait la même chose, il serait poursuivi d'office et devrait rembourser les dites sommes.

  • O. Marc le 27.02.2019 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Démission svp

    Démission

  • Jean Nemar le 27.02.2019 16:47 Report dénoncer ce commentaire

    PAYPAYPAY

    Quand y'a de la gêne y'a pas de plaisir!

Les derniers commentaires

  • Claude Imbach le 01.03.2019 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Voyages de la chancelière, pourquoi ?

    Pourquoi cette chancelière a-t-elle pris l'avion et le train ? La Chancellerie ne doit-elle pas s'occuper des affaires interne de l'Etat ? du Grand-Conseil ? Alors pourquoi cette dame a-t-elle fait tant de voyages coûteux ? Une enquête de la cours des comptes vite !

  • Louis Capet le 28.02.2019 21:57 Report dénoncer ce commentaire

    prendre ses responsabilités

    Et pendant ce temps, Pierre Maudet est toujours Conseiller d'Etat. Il dirige un département de 40 collaborateurs pour 250'000.- par an et a provoqué une réorganisation à plusieurs centaines de milliers de francs. Quand est-ce que le Grand Conseil va prendre ses responsabilités et voter une loi pour démettre de ses fonction un conseiller d'Etat déviant et mettre fin aux rentes à vie des conseillers d'Etat ????

  • Honnête le 28.02.2019 15:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enquête penale svp !

    Comme pour les frais excessifs de l'exécutif de la Ville, le Ministere public devrait se saisir d'office et ouvrir une enquête pénale sur cette affaire touchant cette fois l'executif du Cnton. Gérer l'argent public avec autant de desinvolture et sans controle adéquat pourrait constituer une infraction pénale, comme par ex. de la gestion déloyale.

  • Manoir le 28.02.2019 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dodo

    Tout le monde y va de son petit avis mais personne ne bouge ...il faut secouer les cocotiers afin que tout cela cesse...

    • Manor le 28.02.2019 15:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Manoir

      Bla bla bla ......

  • Danielle le 28.02.2019 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Super

    C'est pas cette dame qui avait envoyé du courrier de votation en envois B pour faire des économies et ducoup invalider des votes? Mdr