Genève

05 mai 2015 08:55; Act: 05.05.2015 08:56 Print

La croissance gênante de l'aéroport de Cointrin

L’augmentation programmée des cadences des vols sur le tarmac genevois fait craindre de nouvelles nuisances pour un voisinage de 30'000 personnes.

Une faute?

Aire-la-Ville, Chancy, Avully et Cartigny. Pour le moment, ces quatre communes genevoises ont été épargnées par le bruit des avions décollant et atterrissant à Genève Aéroport. Mais la situation pourrait bientôt changer, dévoile la RTS. Le Canton l’a annoncé lundi soir à la quinzaine de communes, françaises et suisses, déjà concernées par les problèmes générés par Cointrin, lors d’une séance d’information.

Aujourd’hui, 25'000 personnes habitent dans le périmètre où les nuisances sont les plus fortes. En 2030, ce chiffre pourrait grimper à 30'000. En cause, le développement de l’infrastructure aéroportuaire et sa volonté d’augmenter les cadences des vols. Des élus locaux ont ainsi demandé de plafonner à 235'000 le nombre de mouvements annuels au départ ou à l’arrivée de Cointrin d’ici 15 ans, soit une progression de 45'000 vols par rapport à la situation actuelle.

(20 minutes)