Grève de la police genevoise

25 février 2011 18:39; Act: 25.02.2011 18:42 Print

La grève continue sauf pour Clinton

La police genevoise a décidé vendredi de poursuivre sa grève illimitée des amendes d'ordre, de l'uniforme et du rasage.

Une faute?

Mais par attachement à la Genève internationale, les gendarmes revêtiront leur uniforme pour la venue de Hillary Clinton.

La gendarmerie effectuera les missions dédiées à la venue de la secrétaire d'Etat des Etats-Unis en uniforme réglementaire, a indiqué vendredi l'Union du personnel du corps de police (UPCP). Mme Clinton doit arriver dimanche soir à Genève pour participer à une réunion au niveau ministériel du Conseil des droits de l'homme, dont une session régulière débute lundi pour quatre semaines.

Pour le reste, l'UPCP n'a pas l'intention de fléchir, d'autant moins que la conseillère d'Etat en charge de la police Isabel Rochat privilégie le bras de fer, regrette le syndicat. Selon lui, la magistrate entend briser le mouvement de grève en demandant au Tessin de lui fournir des contingents de policiers à l'occasion du du Salon de l'automobile qui commence jeudi au bout du lac.

En outre, l'UPCP s'indigne du fait que les signes d'ouverture venant du Département de la sécurité, de la police et de l'environnement (DSPE) sont conditionnés à un moratoire sur ses actions, et que Mme Rochat ne pourra rencontrer les représentants syndicaux que le 18 mars. Joint par l'ATS, le DSPE s'est refusé à tout commentaire.

(ats)