Genève

01 février 2019 09:40; Act: 02.02.2019 10:59 Print

La justice refuse de donner 2,7 millions aux policiers

Le syndicat de la gendarmerie contestait la manière dont l'Etat comptabilisait les vacances. La Chambre administrative lui a donné tort.

storybild

La police essuie un revers en justice.. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Une faute?

L'Etat ne devra pas verser 2,7 millions de francs à quelque 700 policiers. Ainsi que le rapporte la «Tribune de Genève», la justice a débouté le syndicat de la gendarmerie (UPCP, l'Union du personnel du corps de police), qui s'était élevé quant à la façon dont les vacances était comptabilisées - soit en s'appuyant sur des heures et non des jours. Le président du syndicat avait estimé avoir calculé que le manque à gagner, le concernant, atteignait 4000 francs sur quatre ans. La Chambre administrative, saisie en 2017, rejette son raisonnement. Elle juge que le système contesté, au contraire, «permet précisément d'éviter les inégalités».

(jef)