Genève

30 juillet 2018 07:05; Act: 30.07.2018 08:04 Print

La justice s'en prend aux spectateurs bagarreurs

par Jérôme Faas - Six joueurs du match Kosova-Versoix, fini en bagarre générale, étaient déjà prévenus. Un premier spectateur l'a été à son tour.

storybild

Le joueur de Kosova, qui donne un coup de pied au visage d'un Versoisien à terre, lui fracturant l'os orbital, est sorti de prison la semaine dernière. (Photo: lecteur)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir mis en prévention six joueurs (quatre de Kosova et deux de Versoix), la justice commence à s’occuper du public du match de football de 4e ligue Kosova-Versoix. Le 10 juin, il avait dégénéré en bagarre générale. Le 18 juillet, le Ministère public a mis en prévention un premier spectateur. Une semaine avant, lors de la première audience de confrontation qui a duré onze heures (!), la procureure Julie Boeuf avait annoncé que de nouvelles arrestations étaient prévues.

Le rapport d’arbitre stipule en effet que «du public de Kosova» donnait des coups de pieds à un joueur de Versoix au sol. Il y est aussi écrit qu’un spectateur l'avait frappé avec une béquille. Le malheureux a eu cinq côtes cassées et un poumon perforé. Cela ne l’a pas empêché d’être lui aussi mis en prévention par la magistrate, tout plaignant qu’il soit, au terme de l’audience du 11. Il a donné le coup de tête qui a mis le feu aux poudres.

Un total de dix prévenus

Au total, dimanche 29 juillet au soir, dix personnes étaient prévenues dans cette affaire. Les charges retenues dans cette procédure sont la rixe, les lésions corporelles simples, les voies de fait, la discrimination raciale et diverses infractions à la loi sur les étrangers. Plus aucun prévenu n’est en revanche incarcéré. Le dernier, un joueur de Kosova, a été libéré la semaine passée, moyennant des mesures de substitution.