Genève

08 janvier 2019 15:40; Act: 08.01.2019 22:44 Print

La justice veut étendre ses poursuites contre Maudet

Le Ministère public demande au Grand Conseil l'autorisation de poursuivre le magistrat en lien, cette fois, avec des versements du groupe hôtelier Manotel.

Sur ce sujet
Une faute?

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet fait face à une possible nouvelle levée de son immunité. Celle acceptée le 20 septembre dernier par le parlement cantonal concernait son voyage à Abu Dhabi, en 2015. Ce mardi, le Ministère public a saisi le Grand Conseil d'une demande d'extension de l'autorisation de poursuivre le magistrat PLR. Cette requête concerne cette fois-ci les prestations financières dont ce dernier a bénéficié de la part du groupe hôtelier Manotel, via deux associations. L'infraction retenue est celle d'acceptation d'un avantage.

Dans le cadre de ses investigations, le Ministère public a pris connaissance de l'existence de deux associations, le Cercle Fazy-Favon et l'Association de soutien à Pierre Maudet. La justice a constaté que Manotel leur avait viré un total de 105'000 francs, dont 75'000 alors qu'il était conseiller d'Etat. Une perquisition des bureaux du groupe hôtelier «a en outre permis d'établir que ce dernier avait financé en 2018 une soirée d'anniversaire pour le magistrat, d'une valeur de quelque 20'000 francs, indique le Ministère public dans un communiqué publié ce mardi. Ces faits sont susceptibles de constituer l'acceptation d'un avantage au sens de l'art. 322sexies du code pénal». Le pouvoir judiciaire indique qu'il ne fera pas d'autres commentaires.

«Maudet conteste très fermement»

La loi prévoit que chaque nouvel élément susceptible de constituer une mise en prévention d'un conseiller d'Etat doit obligatoirement faire l'objet d'une levée d'immunité, de la part du Grand Conseil.

Les avocats de Pierre Maudet, Fanny Margairaz et Grégoire Mangeat, ont réagi via le compte Twitter de ce dernier: «Les éléments relatifs à Manotel sont connus depuis plusieurs semaines. Pour que le Ministère public puisse mener son enquête sur ces faits, l’élargissement de la levée d’immunité est un préalable constitutionnel nécessaire. Cet élargissement était ainsi attendu. Sur le fond, Monsieur Maudet conteste très fermement avoir violé la loi.» Contacté, Maître Mangeat s'en est tenu à cette déclaration.

Du côté du PLR, le parti du magistrat, la nouvelle n'a pas été de nature à changer la position émise ces dernières semaines. Le président, Alexandre de Senarclens, déclare qu'«il s'agit-là d'un nouveau volet judiciaire, signe que la procédure contre Pierre Maudet n'est pas près de se terminer. La vie politique genevoise en sera durablement affectée. Je souhaite dès lors que notre conseiller d'Etat retrouve sa lucidité et tire les conséquences de sa situation pour le bien des institutions et du Canton.»

La situation «s'aggrave» pour le magistrat PLR

Chef du groupe socialiste au Grand Conseil, Thomas Wenger estime que la demande du Ministère public constitue «clairement une aggravation du cas de Pierre Maudet». Les faits étaient connus à travers la presse, ajoute le député, «ils font désormais l'objet d'une demande officielle de la justice, que le Grand Conseil devra accepter pour faire toute la lumière sur les ramifications de cette affaire».

De son côté, l'exécutif cantonal indique avoir pris connaissance de la requête du Ministère public. Le Conseil d'Etat «suivra attentivement la décision du Parlement quant à cette demande, ainsi que, de façon plus globale, l'évolution de la situation». Il n'a pas souhaité faire d'autre commentaire à ce stade.

Contacté, le groupe Manotel n'a pas souhaité s'exprimer sur la requête de la justice genevoise.

(dra)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JULIUS le 08.01.2019 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    combien ça coute?

    purée il vont fermer le tribunal à genève pendant un an pour juger les infractions du pierrot

  • Robert le 08.01.2019 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Combien de temps encore

    Le PLR veux faire bien, mais il devrait commencer par gérer l'affaire Maudet mais il en son incapable. Un parti à élimer de vos intention de vote car pas crédible.

  • AL Bert le 08.01.2019 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    L'avenir nous le dira

    Tiens PM. Les fêtes ce sont bien passées ? De retour aux "affaires" on dirait. Tiendra ou tiendra pas 6 mois ??

Les derniers commentaires

  • Roxane le 11.01.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Destitution

    Vu que le peuple l'a élue... Le peuple peut-il le destitué ?

  • Virginie von Lindenau le 10.01.2019 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    PM détruit

    Pour répondre brièvement à l'édito. de ce jour de la tdg, je voudrais clarifier ceci: en bon manipulateur, (a-t-il même une conscience?), PM n'est pas affaibli par les attaques, même s'il prend la posture d'une victime. Au contraire, les attaques le nourrissent et le renforcent. C'est patent. En bon manipulateur, par contre, il affaiblit, divise et sème la zizanie dans son parti. Cela sera patent lors de l'AG. Du reste, le temps du débat est dépassé: PM doit laisser son parti et Genève recommencer à respirer en paix.

    • Achille Talon le 10.01.2019 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Virginie von Lindenau

      SON parti tout est dit! Facile de tirer des bords quand le vent souffle ou de jouer à la vierge effarouchée...mais quand il est question de faire face....allez je ne vous en veux pas, c'est ça la politique, mais cette politique est belle et bien propre au PLR et les citoyens en ont une indigestion!!! avec ou sans Maudet!!!

  • Pierre Albert le 10.01.2019 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui

    Petit rappel, le PLR a demandé la démission de Maudet, mais Maudet ne démissionne pas. Si le PLR l'exclu du parti, il restera en place même sans parti. Et comme il n'y a pas de loi pour le destituer, il faudra en créer une comme à Neuchatel. Ça prendra un certain temps...

    • Pinot Quillot le 10.01.2019 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      Au trou, le baudet!!!

      Et alors? Suggérez-vous qu'il vaut mieux fermer les yeux sur ses méfaits, comme vous le faites si bien, et ne rien faire??

  • Pierre Albert le 10.01.2019 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vas-y Pierrot

    Ouvre nous encore quelques bistrots rapidement, rien que pour ça tu mériterais un monument

    • Amateur le 10.01.2019 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre Albert

      Ho oui mon Don Pierrot !! Ouvre nous un bistrot Kasher « chez Madoff » avec l'argent de Manotel ou encore un chilien comme « Ô Pinochet » qui reflète si bien ton comportement, voir même un mexicain « chez El Chapo » pour tes absences de mémoire fiscale !! Ha Pierre Albert, tu me fais toujours bien rire !!

  • C'est clair, dehors le 10.01.2019 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Clair comme la lune !

    Au clair de la lune mon ami Pierrot...