Genève

03 juin 2018 13:55; Act: 03.06.2018 23:12 Print

La place des Grottes est à nouveau ouverte

Le quartier au-dessus de la gare a été envahi ce week-end par une foule festive venue célébrer le nouvel aménagement.

Sur ce sujet
Une faute?

Samedi à l'heure des discours, le conseiller administratif de la Ville de Genève, Rémy Pagani, tout sourire, plonge dans la nostalgie: «Si on m'avait dit un jour que je ferais mon discours sur la fontaine des Grottes, comme je l'ai fait à seize ans pour défendre le quartier...».

Le magistrat rappelle «les velléités de démolition du quartier qui ont toutes échoué». La foule applaudit. La solidarité des habitants qui a permis de préserver ce lieu de vie au fil des ans est aussi à l'origine du réaménagement de la place. Ce vaste chantier a pu être concrétisé au terme d'un large processus participatif.

Parmi les priorités fixées par les habitants, Rémy Pagani cite la convivialité, la végétalisation, la sécurité, l'accessibilité et la polyvalence. Pour répondre à ces attentes, le revêtement a été entièrement refait, des arbres ont été plantés, des bancs installés et l'éclairage complètement repensé tout en préservant l'esprit du lieu.

Jeux d'eau

Et surtout, la fontaine historique restaurée a été déplacée du centre de la place jusque dans l'axe des rues de la Faucille et du Cercle. L'espace central ainsi libéré peut accueillir les manifestations et les activités du quartier, dont le fameux marché du jeudi soir qui attire du monde loin à la ronde.

Le Conseil municipal de la Ville de Genève avait voté un crédit de 1,85 million de francs pour ces travaux. Tous les intervenants ont été chaleureusement remerciés samedi pour leurs efforts.

Mais l'heure était plutôt à la fête qu'aux discours. Le public a profité des jeux d'eau, dont des grandes bassines chauffées par un poêle, des scènes musicales, des stands de restauration et des activités ludiques autour des plantes.

La partie officielle de l'inauguration a été suivie d'une cérémonie «pré-burgonde» haute en couleurs. Vidéo: mpo

Résistance

Le nouvel aménagement de la place a déjà conquis ses habitants. Seuls bémols: l'esplanade n'a pas été piétonnisée et les poiriers qui ont été plantés ne donneront pas de fruits. Ce sont des arbres d'ornement.

A Genève, le quartier des Grottes est connu pour sa capacité de résistance. Le journal communiste-anarchiste «Le Révolté» y a notamment été crée en 1879. Dans les années 1970, la mobilisation s'organise contre les multiples tentatives de démolition, dont la dernière remonte à 2012 quand les CFF ont envisagé de raser des immeubles pour agrandir la gare. Face à la levée de boucliers, l'ex-régie a finalement opté pour un agrandissement en sous-sol.

(ats)